Découvrir la Croatie

Histoire millénaire entre nature et culture...

Drapeau

Capitale

Zagreb

Devise

Kuna croate

Langue

Croate

Indicatif

+385

Population

4.058 m.

Visiter la Croatie, c’est découvrir une histoire millénaire, parcourir des sites classés Unesco et des villes médiévales tout en sirotant un cocktail les pieds dans l’eau.

De sa capitale Zagreb à la belle Dubrovnik en passant par la Dalmatie et ses îles paradisiaques, la Croatie est une terre gorgée de trésors.

Suivez notre guide pour découvrir l’histoire millénaire de la Croatie, entre nature et culture

visiter la croatie, parc national de krk
Parc National de Krka, Croatie

Voyage, vacances, séjour et tourisme en Croatie

On ne saurait dire si ce sont les eaux cristallines de ses îles paradisiaques, la chaleur de ses habitants ou ses églises gothiques qui en font une destination de choix. De sa capitale Zagreb à la belle Dubrovnik, en passant par le territoire Dalmate, la Croatie est une terre gorgée de trésors.

Bordé par la mer Adriatique, le pays qui s’étend de la Slovénie au Monténégro abrite près de 4 millions d’habitants et figure parmi les pays les plus visités d’Europe. Les milliers de touristes qui choisissent de visiter la Croatie chaque année sont à la recherche du parfait compromis entre farniente et culture.

Alors que ses villes historiques nous révèlent des joyaux architecturaux uniques, le pays sait aussi nous séduire par les sites naturels. Visiter la Croatie, c’est découvrir une histoire millénaire, parcourir des sites classés Unesco et des villes médiévales tout en sirotant un cocktail les pieds dans l’eau. Parce que se cultiver, c’est bien, mais si on peut être intelligent et bronzé… C’est mieux ! Un voyage en Croatie comble tout autant les accros à la vitamine D et aux séjours balnéaires.

Amoureux de nature ? N’ayez crainte, votre séjour ne vous décevra pas. Entre forêts et montagnes, il n’existe pas moins de huit parcs naturels et onze parcs nationaux en Croatie. Autant vous dire que tourisme vert et vacances croates font bon ménage.

Atypique, authentique, diversifiée, vous l’aurez compris : cette destination de rêve qui attire de plus en plus les regards vous ouvre ses portes… Il serait bien dommage de ne pas en profiter !

Infos Pratiques : Croatie

Croatie et Covid-19 : quelles mesures ?

Il n’y a plus d’exigences sanitaires pour entrer en Croatie.

Quels papiers pour aller en Croatie ?

Pour les séjours de moins de trois mois, les ressortissants de l’Union européenne n’ont pas besoin de visa pour effectuer un voyage en Croatie. En termes de documents, il suffit d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité valide.       

Quelle est la meilleure période pour partir en Croatie ?

La météo en Croatie n’est pas si éloignée de celle de notre cher sud de la France. Le climat dans les terres est plus intense que sur le littoral.

Globalement, même si le climat est agréable tout au long de l’année, on y trouve des hivers froids, des étés chauds. Préférez donc la période estivale pour visiter la Croatie. Pour autant, si vous êtes flexible sur les dates de vos vacances, visez les mois de mai, juin, septembre, octobre. Vous trouverez un climat doux et passerez au travers des pics caniculaires et des foules de touristes.

Combien coûte un voyage en Croatie ? Comment voyager pas cher ?

La Croatie n’est pas une destination chère si on la compare, par exemple, aux prix pratiqués en France. Toutefois, ne vous attendez pas à des écarts faramineux comme on peut en trouver dans certains pays d’Europe de l’Est.  Prisée par les voyageurs, cette belle contrée s’est permit de revoir à la hausse certains tarifs.

Ce qui fait la différence, outre la saisonnalité des voyages, ce sont les visites, les types de soirées (dans un club en bord de plage versus au calme dans un Airbnb), les trajets en ferry et l’utilisation d’une voiture personnelle ou non.

Nos conseils pour se loger en Croatie (hôtel – appartement – villa)

Si vous souhaitez tenir la moyenne honorable de quarante euros dépensés par jour et par personne (hébergement et repas) : misez sur les auberges de jeunesse ou les pensions. La seconde option la plus économique est d’opter pour la location d’appartement et de faire l’impasses sur les hôtels et dîners au restaurant.

Cependant, en augmentant votre budget d’une vingtaine d’euros (il faut aller largement jusqu’à le doubler pour envisager des nuits en hôtel de standing) vous trouverez sans peine des maisons d’hôtes ou hôtels bon marchés tout au long de votre parcours. Enfin, un hôtel près de la plage ou des sites touristiques coûte toujours plus cher qu’un logement excentré. Alors que ces derniers peuvent tout à fait convenir si vous disposez d’un véhicule.

Nos conseils pour se nourrir en Croatie

Comme sus-cité, le budget nourriture sera moins cher qu’en Europe occidentale, mais peut-être plus élevé que dans votre imaginaire.

S’il est possible d’embarquer de la street-food (délicieuse) pour moins de cinq euros, les repas assis coûtent rarement moins de vingt euros. Un déjeuner, comme partout sur le bassin méditerranéen, à base de poissons ou fruits de mer fera toujours grimper l’addition.

Une option sympathique pour grappiller quelques sous peut être de profiter des marchés en ville pour improviser un déjeuner pique-nique avec les produits locaux moins chers. Sinon, une pension avec petit-déjeuner inclus est souvent rentable. Dans tous les cas, pour économiser et manger comme un local, misez sur les Konoba (auberges traditionnelles) ou autres restaurants familiaux à la ferme.

Quels transports en Croatie ?

Comment venir en Croatie ?

Il y a plusieurs moyens de se rendre en Croatie en partant de la France.

La Croatie en avion

Pour les plus pressés, l’avion est encore le moyen le plus pratique pour aller en Croatie. Vols directs ou avec escale, via des compagnies ou low-cost : le choix est vaste.

Au mieux, 2 heures et demie et 200 euros plus tard, vous voilà prêts à vous empiffrer de böreks sur la côte Dalmate ! Les vols les plus fréquents et économiques s’effectuent au départ de Paris. Toutefois, la plupart des grands aéroports français (Marseille, Lyon, Nice, Bordeaux, Toulouse et Nantes) proposent des départs vers Zagreb, Zadar, Split ou Dubrovnik. Certains voyageurs trouveront un vol très intéressant et économique depuis la Suisse (aéroport de Genève) ou la Belgique (aéroport de Bruxelles).

Combien coûte un voyage en Croatie en voiture ?

Les plus aventureux parcourront en voiture les 1500 km qui séparent Paris et Zagreb en passant par l’Allemagne ou par l’Italie. Pour rentrer et conduire sur l’ensemble du territoire croate vous aurez besoin d’une vignette payante (de quinze à trente euros).

La Croatie En bateau

Vous aimez les voyages hors normes et confortables à la fois ? Alors pourquoi ne pas vous rendre en Croatie en bateau ? Rendez-vous d’abord en Italie (Ancône, Bari ou Venise). Ensuite, le choix est vaste. La plupart des villes côtières disposent de ports capables d’accueillir des ferries internationaux.

La croisière qui relie les deux pays est reposante. À l’approche des côtes, le spectacle commence : baies, criques et îles constituent un formidable tableau.

Comment se déplacer en Croatie ?

En voiture

Tous les avis convergent : le circuit version autotour est la meilleure option pour se déplacer lors de vacances en Croatie. Si vous arrivez par avion à Split, Zagreb ou Dubrovnik, vous pourrez facilement récupérer un véhicule de location. L’atout de ce pays d’Europe Centrale ? Un réseau routier très bien entretenu et des axes desservant tous les sites incontournables d’un voyage en Croatie.  

En ferry

Moyen de transport indispensable au cours de votre voyage en Croatie : le ferry. La compagnie nationale, Jadrolinija, propose des trajets permettant d’explorer les différentes îles croates. Point important, pour embarquer avec votre voiture de location il est obligatoire de souscrire une assurance supplémentaire avec le loueur. Enfin, réservez à l’avance vos billets par Internet, surtout en saison haute.

Est-il prudent de partir en Croatie ? (Santé et sécurité)

Le pays, développé et plutôt solide sur le plan économique, bénéficie de normes hygiène et sécurité semblables à celles appliquées en Europe de l’Ouest. Par conséquent, rien à signaler de particulier.

Sur le plan de la sécurité, seules les règles élémentaires prévalent. Un seul aspect mérite votre attention : la présence de mines dans certaines zones au sud du pays. Pas de panique, les champs suspects sont signalés par de gros panneaux.

Les Incontournables !
Où aller en vacances en Croatie ?


Un voyage en Croatie est idéal pour pratiquer le slow tourisme et sortir des sentiers battus. Pour autant, il existe des incontournables qui doivent impérativement figurer parmi les étapes de votre circuit.

  • Les îles croates, pour leur beauté naturelle, leur calme et leurs eaux turquoise, comme l’île de Visl’île de Mljetl’île de Hvar ou l’île de Korcula
  • Dubrovnik : « la perle de l’Adriatique » et son véritable un musée à ciel ouvert.
  • Le Parc national des lacs de Plivitce classé au patrimoine mondial de l’Unesco
  • La ville médiévale de Split
  • L’Istrie, région verte où l’amour du terroir rythme le quotidien
  • Les vestiges des thermes, des villas et des amphithéâtres romains à Pula

Visiter la Croatie par thématique

On ne le dira jamais assez, visiter la Croatie, c’est plonger dans véritable bain à remous de diversités. Ce joyau de l’Adriatique a su allier histoire culturelle imprégnée d’influences italiennes, austro-hongroises et yougoslaves et environnement naturel des plus spectaculaires. Mais c’est aussi un pays vivant qui attire pour sa culture et ses traditions.

Food : 7 spécialités culinaires croates

Ses Influences yougoslaves et italiennes confèrent à la nourriture croate une grande diversité de plats. Si le must reste d’aller déguster de bons produits du terroir chez l’habitant, vous trouverez facilement des restaurants proposant de la cuisine authentique.

  • Le Prsut : Jambon cru croate affiné au vent
  • Les Cevapi : rouleaux de viande de bœuf grillés
  • Les Štrukli : Beignets zagrebois fourrés au fromage frais
  • Le Börek : feuilleté au fromage, aux épinards ou à la viande
  • La Sarma : Feuilles de vignes ou choux farcis à la viande, aux riz et aux condiments
  • Le Brudet : Ragout de divers poissons, souvent servi avec de la polenta
  • L’huile d’olive d’Istrie : la meilleure du monde parait-il !

6 Lieux patrimoniaux en Croatie

Entre villes médiévales et architecture baroque, on comprend vite pourquoi de nombreux sites croates sont classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco !

  • Dubrovnik : de ses remparts, troué de portes imposantes et de points de vue saisissants à ses places coquettes et animées : la magie opère en une fraction de seconde. Sans oublier les bâtiments religieux, le port, les parc plein de fraîcheur.
  • La muraille de Ston : arpentez la deuxième plus grande muraille du monde dans le Sud du pays : 
  • Les châteaux et les forteresses : De Zadar à Zagreb en passant par Lika Senj, parcourez qui habillent le paysage local de charme et de caractère.
  • De nombreux bâtiments religieux teintent le territoire de nuances sacrées. N’oubliez pas de pénétrer dans les plus remarquables d’entre eux : la Cathédrale Saint Domnius de Split, la Cathédrale Saint-Jacques à Sibenik ou encore le Monastère Sainte-Marie sur l’île de Hvar.
  • Passez les portes du Palais Dioclétien de Split et flânez dans les ruelles de sa vieille ville.
  • Pula, Zadar, Solin… : Voyagez dans le passé à la découverte des ruines et des vestiges romains.

6 Sites naturels en Croatie

Les randonneurs et des amateurs de nature sont du même avis : les contrées croates peuvent largement figurer en haut d’une To-do-list d’endroits 100% nature.  

  • Le parc national de Krka : Havre de nature au cœur de la Dalmatie, connu pour ses imposantes chutes d’eau et la richesse de sa biodiversité
  • L’île de Krapanj : L’« île de la pêche à l’éponge » est réputée pour faire les meilleures éponges au monde.
  • Le parc national des lacs de Plitvice : composé de 16 lacs reliés par des chutes d’eau, c’est tout simplement le site le plus spectaculaire du pays.
  • L’archipel de Zadar : A côté de ses églises romanes, la nature y est luxuriante et les fonds marins exceptionnels. On dit que l’eau de l’archipel de Zadar est la plus pure au monde.
  • Les îles de Zlarin et Prvić : parsemées de villages de pêcheurs et de plages immaculées, elles ont su préserver leur simplicité. La circulation en voiture y est d’ailleurs interdite.
  • La Slavonie : certainement la partie la moins fréquentée, c’est pourtant la région la plus originale. On y vit dans la tradition entre fermes et vignobles, un véritable saut dans le temps !

Lieux culturels et alternatifs, où sortir en Croatie ?

Parce que la Croatie ne se résume pas à ses vieilles pierres, le pays attire de plus en plus pour l’originalité de sa culture. Lors de votre voyage en Croatie, ne manquez pas ces 4 lieux culturels :

  • Le musée d’art contemporain de Zagreb par lequel on ressort par un toboggan géant.
  • Les orgues maritimes de Zadar qui s’animent au rythme des vagues et font chanter l’Adriatique
  • Le Mochvara etle Medika, d’anciennes usines abandonnées reconverties en cinémas, galeries d’art et clubs : véritables lieux de rendez-vous pour la jeunesse zagreboise.
  • Le musée-navire et les créations insolites des artistes de Rijeka, élue capitale de la culture européenne en 2020

Festivals et traditions

Adonnez-vous aux plaisirs sensoriels de la vie ! Tout au long de l’année, de nombreux événements ponctue le calendrier croate. Ses événements et traditions sont aussi variés que ses sites naturels.

Si les croates savent largement faire la fête le long de leur littoral festif et dynamique, ils entretiennent également un lien fort avec le folklore du passé.  Avec un peu de curiosité, on peut découvrir une Croatie rurale, écologique, et authentique. Et il n’y a qu’un moyen de s’en assurer…

Découvrez nos 11 festivals et traditions incontournables en Croatie :

  • In Music Festival : se tient fin juin à Zagreb dans une ambiance Indie-rock
  • Ultra Europe Music Festival : l’un des plus gros festivals d’Europe organisé à Split
  • Dimensions FestSea SplashOutlook festival : chaque année dans le fort de Punta Christo, dans le cadre idyllique de l’Istrie se tiennent ces évènements qui ravissent les mordus de musique électro !
  • Fresh Island Festival : fait trembler l’île de Pag et sa plage emblématique de Zrće sur des beat hip hop. Cette programmation complète, au mois de juillet, un large panel de festivals monumentaux qui se tiennent sur l’île.
  • Sonus : réunit, sur la plage de Zrće encore, les amateurs de techno et de décibels du monde entier. Le festival se déroule sur cinq jours au mois d’août. 
  • HideOut Festival : s’étend sur une semaine et promet une ambiance muy calieeeeente ! Une pure folie rythmée par les sons house, techno, dram and bass, qui se déroule (sans surprise) sur plage de Zrće.
  • Carnaval de Rijeka, considéré comme l’un des plus beaux de Croatie, il fait la part belle aux festivités traditionnelles qui rappellent les influences d’Italie.
  • Koli, fête traditionnelle rythmée par les concours hippiques et les danses folkloriques
  • La procession du printemps des reines, où des jeunes filles en tenues traditionnelles défilent et dansent avec des sabres
  • Les Olympiades des anciens sports qui se tient fin août à Brodanci
  • Le festival d’automne, sûrement le plus important de ce type en Europe de l’Est

Activités vertes et outdoor

Comment envisager un voyage en Croatie sans découvrir son arrière-pays ? Amoureux de la nature, enfilez vos meilleures chaussures de randonnée et armez-vous de courage, les sentiers croates peuvent être aussi musclés que reculés de toute civilisation. Découvrez 4 activités vertes et randonnées incontournables en Croatie :

  • Le refuge de Kuterevo : Après une longue marche de deux jours à cheval ou à pied, vous visiterez ce petit orphelinat de forêt qui recueille des oursons et s’implique dans leur protection.
  • L’archipel de Kornati : Classé Unesco, l’ensemble d’îles pour le moins atypique offre des paysages rocailleux où le bruit de la mer règne en maître. Il est possible d’y dormir quelques jours en autarcie dans une cabane de pêcheur.
  • La région du parc de Plivitce : le long de la rivière Una, de nombreuses activités de nature comme le canyoning, le rafting ou encore le canoë-kayak sont proposées.
  • L’Istrie : pour ses sentiers bucoliques et ses visites de fermes biologiques… mais surtout pourses dégustations d’olive et de Prsut sur lesquels on se jette après une bonne journée de marche !

Idées d’itinéraires

Besoin d’inspiration pour votre circuit en Croatie ?

Nous vous proposons un itinéraire de 12 jours, du Nord au Sud, qui rassemblent les sites incontournables. Libre à vous, ensuite, de personnaliser votre traversée.

Après un vol au départ de France, vous débarquez à Dubrovnik, la perle de l’Adriatique.  Récupérez votre voiture de location et filez vers votre hôtel dans le centre-ville. En chemin, vous pouvez faire une halte charmante à Cavtat. Son adorable petit port trempé dans l’eau azuréenne et son dédale de ruelles désuètes vous mettent direct dans l’ambiance.

Posez vos valises pour deux jours à Dubrovnik. Parcourez ses venelles historiques en prenant le temps d’explorer chaque merveille qu’elles abritent. Ne partez pas avant d’avoir admiré le coucher du soleil au sommet du Mont Srđ.

Le troisième jour, découvrez votre première île croate. Korčula est l’une des plus populaires. Après une nuit dans ce paradis insulaire, vous ne serez pas rassasiez. Alors cap sur l’île de Hvar. En fin de journée, regagnez le continent et débarquez à Split. La ville est une porte d’entrée fabuleuse pour découvrir, dès le lendemain, le parc national de Krka. À la fin de cette journée sous le signe de la chlorophylle et du turquoise, passez la nuit à Zadar.

À la moitié de votre séjour, vous voilà aux portes du parc national de Plitvice : la carte postale de Croatie, classé à l’UNESCO et cité parmi les plus beaux parcs d’Europe. Puis, repassez en pleine mer : le septième jour est consacré à l’île dorée de Krk.

Du huitième au neuvième jour, enfoncez-vous dans les terres au nord-ouest du pays dans l’Istrie côte terre. Changement de décor : on dirait la Toscane Italienne, criblée de villages médiévaux haut perchés sur les collines.

Enfin, terminez par la découverte du littoral de l’Istrie en deux jours. Passez notamment par la vieille ville de Poreč, l’île photogénique de Rovinj et les vestiges de Pula.

Pour finir, libre à vous d’effectuer un vol retour depuis Split ou Zagreb.

Dès lors que vous avez plus de temps à consacrer à vos vacances, plusieurs options s’offrent à vous : étendre votre séjour à Zadar à la découverte d’îles croates plus confidentielles (dont Pag et Dugi Otok), un arrêt en chemin vers Split dans la cité médiéval de Sibenik ou un crochet par la capitale Zagreb.

Enfin, pour ceux qui souhaitent profiter de leur voyage en Croatie pour visiter de belles contrées frontalières sachez que de belles balades sont possibles en Bosnie-Herzégovine, Slovénie et au Monténégro.