Découvrir l’Albanie

Aux confins d’un des derniers secrets d’Europe

Drapeau

Capitale

Tirana

Devise

Lek

Langue

Albanais

Indicatif

+355

Population

2.846 m.

Découvrir l’Albanie, un pays aussi dense que surprenant, les prix sont encore très abordables et, surtout, vous serez conquis par les paysages variés et la culture locale du pays.

Située aux confins des Balkans, voisine de la Grèce et du Monténégro, l’Albanie et sa capitale Tirana sont une belle découverte ! Du lac Skadar au Parc National de Butrint, en passant par Tirana, les montagnes de TethBerat la ville aux 1000 fenêtres, Gjirokastër qui a vu naître l’écrivain Ismail Kadaré et une côte Adriatique encore préservée, visiter l’Albanie revêt tous les atouts d’une vraie destination touristique.

Suivez notre guide voyage pour vous aider à découvrir ce « dernier secret de l’Europe », votre prochaine destination touristique…

Voyage en Albanie

Voyage, vacances, séjour et tourisme en Albanie

Un voyage en Albanie est aussi dense que surprenant, d’autant plus qu’elle est le privilège d’une poignée de voyageurs prêts à sortir des sentiers battus. Le tourisme en Albanie étant – encore – épargné de toute folie consumériste. Les locaux s’adaptent petit à petit, les prix sont encore très abordables et, surtout, vous serez conquis par les paysages variés et la culture locale du pays. En somme, voyager en Albanie est une belle découverte !

Au cours de son histoire, la perle des Balkans a connu le rayonnement de toutes les grandes civilisations du sud de l’Europe : grecs, romains, byzantins, ottomans. On retrouve même des traces du peuple Illyrien. Ce melting-pot fait d’un voyage en Albanie une occasion fantastique pour les mordus de patrimoine historique.

Voyager en Albanie c’est également s’embarquer dans l’histoire mouvementée et poignante que fut la sienne. Témoins privilégiés du passé communiste féroce : les bunkers éparpillés sur tout le territoire. Entre 170 000 et 750 000 furent construits sous la dictature d’Enver Hoxha. Ils marquent les stigmates d’un passé proche. Aujourd’hui détruits ou transformés, ces bunkers témoignent également de la volonté du peuple albanais de tourner la page. Vous trouverez donc de nombreux bunkers réhabilités en musées (Bunk’Art), restaurants, boîtes de nuit, bars, magasins de souvenirs ou abris pour randonneurs.

Du lac Skadar au Parc National de Butrint, en passant par Tirana, les montagnes de Teth, Berat la ville aux 1000 fenêtres, Gjirokastër qui a vu naître l’écrivain Ismail Kadaré et une côte Adriatique encore préservée, visiter l’Albanie revêt tous les atouts d’une vraie destination touristique.

Située aux confins des Balkans, aux frontières de la Grèce et du Monténégro, l’Albanie et sa capitale Tirana sont passées, en quelques années, du rang de dictature isolée à destinations authentiques qui attirent les regards. Vous vous demandez encore pourquoi visiter l’Albanie ? Vous ne savez pas comment organiser votre circuit pour un voyage en Albanie réussi ? Notre guide pratique pour votre voyage est là pour vous aider à découvrir ce « dernier secret de l’Europe », votre prochaine destination touristique !

Infos Pratiques sur le pays

Albanie et Coronavirus (Covid-19) : quelles mesures ?

L’Albanie n’impose plus de restriction sanitaire à l’entrée sur son territoire. Il n’est donc pas nécessaire de présenter une preuve de vaccination ou un test négatif.

Quels documents pour vous rendre en Albanie ?

Pour voyager en Albanie, il vous suffit de posséder un passeport valide ou une carte d’identité en cours de validité. Pour un séjour de plus de 90 jours, le visa est obligatoire.

Quand partir ? Quel climat ?

Loin des clichés, embarquez pour un voyage en Albanie : une énigme qui se laisse peu à peu apprivoiser et qui vous laissera un souvenir impérissable. Les paysages montagneux du Nord et de l’Est offrent un climat différent de la côte Adriatique. Globalement, la meilleure période pour des vacances en Albanie se situe entre juin et septembre, lorsque toutes les régions bénéficient de températures agréables à chaudes et d’un bel ensoleillement.

Quel budget pour un voyage pas cher en Albanie ?

Nos conseils pour se loger en Albanie

Voyager en Albanie est relativement abordable, voire très abordable dès qu’on s’éloigne de la côte plus prisée des touristes. Le coût de la vie y est moitié moins élevé qu’en France : une nuit dans un hôtel moyen coûte autour de 30€. Pour les hôtels plus luxueux, comptez un prix autour de 50€ jusqu’à 100€ voire plus par nuit.

Les hôtels sont à la fois modernes et spacieux.

Nos conseils pour se nourrir en Albanie

Un bon repas coûte moins de 10€ en Albanie. Comptez même moins de 5€ pour un repas sur le pouce. Grâce à ses influences à mi-chemin entre Orient et Occident, sa cuisine est non seulement influencée par les délices turcs, mais aussi italiens et grecs…

Quels transports ?

Comment venir en Albanie ?

L’Albanie en avion

Pour débuter un voyage en Albanie, l’option la plus simple et la plus économique reste l’avion. Les vols directs au départ de Paris durent environ trois heures et coûtent une centaine d’euros seulement.

Aéroport International de Tirana
Adresse : Rruga Regjimentit 33, Nikël Tirana, 1504, Albanie
Code : TIA

L’Albanie en voiture

Si vous êtes dans l’optique de partir en voiture depuis la France, prévoyez large : vingt-cinq heures de route. Le charme d’un tel voyage est certain : s’arrêter de villes en villes, découvrir d’autres contrées d’Europe et débuter son circuit en Albanie déjà émerveillé.

Comment se déplacer en Albanie ?

L’Albanie en voiture

Pour visiter l’Albanie en toute liberté et en s’échappant des itinéraires classiques, le road trip est la meilleure option. Cependant, conduire n’est pas toujours simple : autant être à l’aise avec les dépassements périlleux, les virages serrés, et les priorités dans les ronds-points ! Nous ne pouvons que vous conseiller d’être très prudents.

L’Albanie en bus

L’autre option pour voyager en Albanie est le bus ou le mini-van. Ces transports en communs desservent la majorité des villages et sites incontournables à travers des itinéraires escarpés si vous descendez jusqu’au sud du pays. Prévoyez de ne pas passer un voyage dans le grand luxe pour quelques heures… Mais les paysages traversés valent largement le coup d’œil. Vous pourrez ensuite vous reposer de ce voyage sur une plage paradisiaque de Ksamil !

L’Albanie en train

Les lignes ferroviaires existent depuis le début du 20e siècle. Elles sont en cours de modernisation grâce à des aides de l’Union Européenne.

Aucune ligne ferroviaire ne relie l’Albanie à ses pays voisins.

Il n’est pas possible d’acheter des billets de train pour l’Albanie en ligne ou en dehors du pays. Achetez simplement vos billets sur place dans une gare ou à bord des trains.

Est-il dangereux d’aller en Albanie ? (Santé et Sécurité)

Les villes albanaises sont relativement sûres. En revanche, le danger principal se situe au niveau des routes et de la conduite.

10 Incontournables ! Où aller en Albanie cet été ?

Pourquoi hisser un voyage en Albanie dans le top de votre Bucket List et en faire votre prochain Road trip ? Parce que cette perle des Balkans déborde de paysages et de richesses, disséminées dans un patrimoine tant matériel qu’immatériel. Parce que les influences se mélangent et s’assemblent à la perfection. Succombez à notre circuit en Albanie, à la découverte de ses richesses culturelles, ses paysages paradisiaques … ce pays méconnu est une invitation à la découverte !

  • Tirana, capitale insolite, énergique et créative 
  • Berat, la ville aux mille fenêtres 
  • La Riviera albanaise le long de la côte Adriatique et son ambiance French Riviera
  • Gjirokastër, la ville aux mille marches 
  • Syri i kaltër, l’oeil bleu albanais
  • Butrint et son site archéologique 
  • Krujë et son intemporalité 
  • Les lacs et leurs décors de conte de fées 
  • Les alpes albanaises et leurs vallées majestueuses 
  • Les Bunkers réhabilités

Visiter l’Albanie par thématique !
Que faire, Quoi visiter en Albanie ?

Villes

La Capitale de l’Albanie : Tirana

Food : les spécialités culinaires albanaises

À l’image de son histoire, la gastronomie albanaise est chargée d’influences. Cependant, malgré les mets empruntés aux voisins grecs, italiens et turcs, un circuit en Albanie vous amène à la rencontre de saveurs singulières ! Retrouvez 9 spécialités culinaires d’Albanie :

  • Tavë kosi : plat emblématique d’un séjour en Albanie, il s’agit d’un gigot d’agneau servi avec du yaourt 
  • Sarma : feuilles de vignes ou de chou fourrées à la viande et au riz 
  • Lakror me pule : pâté au poulet et aux oignons surmonté d’une pâte feuilletée 
  • Tave me presh : plat à base de bœuf et de poireaux fondants 
  • Byrek : encas traditionnel d’excellence, cette tourte salée rythmera forcément vos vacances en Albanie 
  • Tarator :  soupe froide à base de yaourt et de concombre 
  • Gjizë : sorte de cottage cheese national 
  • Fergesë me speca : Gjizë mijoté avec du poivron, typique de Tirana 
  • Jani me fasule : soupe aux haricots blancs 

Les desserts ne laissent pas planer le doute : les albanais ont la dent – très – sucrée. Bon, après tout, on ne vient pas visiter l’Albanie pour perdre quelques kilos superflus… Nos 5 desserts d’Albanie :

  • Sheqerpare : sablé traditionnel, beurré et sucré à souhait 
  • Ballokume : biscuit authentique albanais 
  • Baklava : feuilleté qui sent bon l’Orient, à base de fruits secs et de miel 
  • Flia : gâteau de crêpes et nappé de crème, une spécialité que se partagent le Kosovo et l’Albanie
  • Trilece : gâteau au lait et au fromage frais, avec sa génoise moelleuse et son glaçage au caramel, ce dessert a tout pour plaire !

Nuits et jours, les albanais consomment du café. D’ailleurs, il y a plus de cafés que de restaurants.

9 Lieux patrimoniaux en Albanie

Au carrefour de grandes civilisations, un voyage en Albanie offre d’innombrables trésors patrimoniaux, des richesses culturelles archéologiques, souvent classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

  • Tirana : lorsqu’on visite Tirana, les murmures du passé se mêlent aux appels du futur. On vogue ainsi au grès de l’architecture pastel, de la place Skanderberg qui abrite la tour de l’horloge, un peu plus loin le musée Bunk’Art 2, en passant par les immeubles arc-en-ciel, le lac artificiel dans le Grand Parc de la ville, une excursion au mont Dajti ou des découvertes culinaires au nouveau marché Pazari i Ri.
  • Berat : étape incontournable d’un circuit en Albanie, la ville aux mille fenêtres témoigne d’une architecture captivante. Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, les habitations empilées sont percées de larges fenêtres et tiennent compagnie à un ensemble flamboyant d’églises byzantines, mosquées et citadelles.
  • Riviera albanaise : visiter l’Albanie et la Côte d’Azur en même temps ? Cela n’a rien d’extravagant. Entre La Vlora, Saranda (face à l’île grecque de Corfou) et Ksamil, la Riviera albanaise se caractérise par une succession de stations balnéaires, criques sauvages, de plages et petits villages aux charmes intemporels. 
  • Korça ou Korçë : on la surnomme « Petit Paris ». Son coquet centre-ville fait la part belle aux piétons et aux musées. Lovée dans un vaste paysage fertile, c’est aussi le point de départ idéal pour randonner dans les montagnes et explorer les petites bourgades de caractère.
  • Gjirokastër ou Gjirokastra : la ville aux mille marches brille par ses ensembles ottomans, le charme de ses ruelles et ses façades blanchies à la chaux.  Un village vibrant qui est entièrement sous la protection de l’Unesco, et qui a vu naitre le célèbre écrivain albanais Ismaïl Kadaré.
  • Shkodër ou Shkodra : cette ville culturelle séduit par son étalage de musées, théâtres, châteaux et mosquées. C’est la porte d’entrée principale vers le lac de Skadar et les Alpes albanaises.
  • Krujë ou Kruja : cette jolie ville médiévale peut s’enorgueillir de son bras de fer contre le temps, toujours vaincu. Ses maisons anciennes et sa forteresse de Skanderberg veillent, inébranlables, sur les échoppes artisanales et le vieux Bazar.
  • Apollonia : ce parc archéologique s’épanouit au sommet des collines et offre une ambiance résolument méditerranéenne. Ses précieux vestiges, tantôt blanchis au soleil tantôt reposant à l’ombre des oliviers, remontent à l’Antiquité.
  • Durrës : cette fois-ci, laissez-vous guider par un voyage en Albanie aux senteurs d’Italie. Les belles plages de Durrës irradient la côte tandis que son immense amphithéâtre surprend par sa position et son envergure. 
  • Le site archéologique de Butrint : dans le parc national du même nom, trône un des sites archéologiques les plus importants à visiter en Albanie, et sa mosaïque Paléochrétienne.

9 Sites naturels en Albanie

Les paysages s’ajoutent aux richesses culturelles. Voyager en Albanie, c’est croiser un lac par-ci, des plages sublimes par-là. Entre temps, des montagnes où tournoient les aigles et serpentent les rivières.

  • Lac Skadar ou Shkodra : le plus grand lac de la péninsule balkanique dévoile un décor féérique et un écosystème flamboyant.
  • Lac d’Ohrid : partagé entre la Macédoine du Nord et l’Albanie, il compte parmi les lacs les plus anciens du monde et fascine par la limpidité de ses eaux et sa foule d’espèces endémiques. Pogradec, ville principale de sa partie albanaise vous fera penser à une petite ville de la côte.
  • Lac artificiel de Koman : le tableau est magnifique. Les collines boisées plongent dans des eaux quasi polynésiennes tandis que les canyons vertigineux laissent entrevoir une multitude de grottes secrètes.
  • Parc National de Llogara : bénédiction pour tous les randonneurs qui souhaitent visiter l’Albanie, ce parc renferme une nature verdoyante et préservée. En toile de fond, la mer calme et bleutée. En plus, la route du col de Llogara compte parmi les plus belles du pays.  
  • Alpes albanaises : aux mordus de reliefs aussi grandioses que torturés, votre voyage en Albanie atteint ici son paroxysme. Ces montagnes dentelées, sauvages et spectaculaires ne sont pas non plus sans rappeler la beauté des fjords.
  • Côte Adriatique : creuset du tourisme en Albanie. De Saranda, moderne, à Ksamil, et ses plages caraïbéennes, en passant par le village perché de Dhërmi, la côte se drape de paysages somptueux entre mer et montagne.
  • Canyon de l’Osum : ici, la rivière émeraude a creusé des parois verticales et démesurément hautes, pour le plus grand bonheur de nos yeux avides.  
  • Syri i Kaltër : apogée confidentiel d’un circuit en Albanie, l’œil bleu vous en met plein la vue. Sa géologie unique a donné naissance à une végétation luxuriante et des eaux d’une limpidité quasi chimérique.
  • Bënjë : près de la ville campagnarde de Përmet, le site étonne par son pont ottoman et ses vasques naturelles. La construction en pierre, faussement frêle, enjambe l’eau bleu clair et les sources chaudes.

4 Lieux culturels & alternatifs en Albanie

Un circuit en Albanie aurait une saveur incomplète sans la visite des lieux culturels où s’écrit son Histoire.

  • Blloku : Lors de votre visite de Tirana, vous tomberez par exemple sur le quartier original de Blloku, Sur fond de street art et d’atmosphère trendy, cet ancien QG de l’élite dictatoriale communiste est aujourd’hui un repaire branché et bohème. La jeunesse se presse dans les bars lounges et les restaurants tendances avant d’étirer les soirées en boites de nuit.
  • Bunk’Art 1 : est un de ces fameux bunkers réhabilités en musée. Immense, il retrace l’Histoire palpitante du pays. Situé dans le nord-est de la ville, la visite de ce musée sera aussi l’occasion pour vous d’emprunter le Dajti Ekspres, téléphérique qui relie Tirana au Parc national de la montagne Dajti, l’occasion de faire une belle randonnée sur les hauteurs de la ville. Son cousin, Bunk’Art 2, se situe dans le centre-ville de Tirana et mérite également votre visite.  
  • Tirana Ekspres : est une organisation à but non lucratif initiée par des artistes, des militants, des environnementalistes, des décideurs, des entrepreneurs sociaux et des chercheurs dont le but est d’améliorer la perception et l’expression culturelles et artistiques à Tirana.
  • TULLA : est un centre culturel dédié aux activités éducatives : art-management, critique sociale et d’art, séminaires, tables rondes et autres événements culturels dans tous les domaines des arts.

11 Festivals et traditions en Albanie

Des vacances en Albanie au rythme de ses festivals, folkloriques ou branchés, est une des plus belles façons de s’immerger dans les coutumes du pays. Si vous avez la chance de voyager en Albanie en été, les évènements seront d’autant plus nombreux.

  • UNUM : en juin, ce festival house et techno anime les rives de la Riviera albanaise. Musiques, ondes positives et panoramas de toute beauté fusionnent dans une ambiance unique.
  • Festival international de théâtre Butrint 2000 : en juillet, dans le cadre fantastique du site de Butrint, les compagnies de théâtre proposent des pièces du répertoire grec antique.
  • Festival de la bière : en août, Korça reçoit un des évènements culturels les plus appréciés d’Albanie. Les stands de bière locales et étrangères s’enchaînent et ne se ressemblent pas, les notes de musique accompagnent chaque gorgée, les artistes performent. 
  • Le carnaval Korça : en juin, la ville donne le coup d’envoi du Carnaval. Les défilés déguisés s’emparent de la ville, sur fond de chants à la guitare. 
  • Dita e Verës : en mars, cette fête populaire célèbre le retour des beaux jours. Les familles albanaises se réunissent, dégustent des Ballokume et tressent des bracelets porte-bonheur.
  • Festival folklorique national : tous les cinq ans, Gjirokastër fait la part belle à la musique, aux costumes et aux danses traditionnelles.
  • Turtle Fest : en juillet, la Côte Adriatique revêt des allures de Saint Trop’. DJs de renom se rassemblent sur les rives de la mer Ionienne et proposent une série de concerts sous le soleil et les pieds dans le sable.
  • TIFF : vous envisagez plutôt un voyage en Albanie à l’orée de la saison touristique ? En septembre, le Tirana International Film Festival propose une sélection de films balkaniques.
  • South Outdoor Festival : en mai, le village d’Himara réunit les passionnés d’outdoor autour d’activités alliant les plaisirs de la mer, des airs et de la terre.
  • Kala Festival : Kala est un festival boutique qui a lieu à Dhërmi, une plage intime sur la Riviera albanaise. Attendez-vous à une large gamme de musique de qualité, des paysages à couper le souffle, des plages paradisiaques, une cuisine exquise et une ambiance incroyablement unique avec la meilleure foule de mélomanes au bon cœur et de locaux accueillants.
  • ION Festival : ION est un événement musical différent, où vous êtes invité à sortir des barrières habituelles d’un festival et vivre une véritable expérience de vacances sur la plage de Dhërmi.

Activités vertes et outdoor

Pays montagneux et peuple outdoor obligent, randonner est une des plus belles façons de visiter l’Albanie. Des sentiers, plus ou moins audacieux, quadrillent notamment les Alpes albanaises (de prime abord dans la vallée de Valbona et le Parc national de Thethi ou Theth).

Si vous souhaitez voyager en Albanie et éprouver un penchant pour l’eau, pas d’inquiétude. Le pays ne manque pas d’occasion de piquer une tête : baignade dans l’Adriatique au Nord, et la Mer Ionienne au sud (notamment à Gjipe, Gjiri i Akuariumit, Livadhi et Llamani beach), descente des rivières en rafting, balade en kayak sur les lacs. Si vous aimez les croisières, les excursions sur les lacs Koman et de Skadar sont considérées comme les plus belles du pays.

Peu importe les reliefs intrépides, un voyage en Albanie, la perle des Balkans, peut largement s’envisager au fil des pistes cyclables. De la côte, plus plate, aux circuits en montagnes, tout itinéraire est possible en fonction de votre niveau et de vos envies. Un voyage en Albanie ne pourra vous laisser qu’un souvenir ensoleillé !

Idées d’itinéraire et de circuit en Albanie

Commencez par visiter la capitale Tirana, et ses bars secrets. La ville a de nombreux atouts que vous soyez un fêtard ou pour des activités vertes. De nombreuses randonnées hors de la ville sont possibles, notamment dans le Parc National de Dajti, situé à quelques kilomètres hors de la métropole albanaise. Vous pourrez y visiter Bunk’Art 1, puis en profiter pour prendre le téléphérique qui vous mènera tout en haut du Mont. De là, de nombreux chemins de randonnée sont ouverts.

Puis nous vous conseillons une escale par le nord du pays, dans les Alpes Dinariques. Le Parc national de la vallée de Valbona vous tend les bras, avec le lac artificiel Koman et ses croisières, et les villages de Valbonë et Theth. Une escale par la côte albanaise du lac Shkodra est incontournable, ainsi qu’une visite de la ville de Shkodër, et des ruines du château de Rozafa.

Longez ensuite la côte albanaise pour plonger dans les eaux claires de la mer Adriatique. De Durrës à Ksamil, toutes les étapes seront époustouflantes. Le parc archéologique de Butrint, l’Oeil Bleu (Syri I Kaltër) vous permettront de terminer votre voyage en apothéose, avant de terminer votre voyage, un cocktail à la main, sur les plages paradisiaques de Ksamil.

Bien entendu, vous pourrez faire un crochet dans les terres albanaises, qui ne manquent pas de charmes. Entre les villes de Gjirokastër, Berat, Korçë, ou le Lac d’Ohrid, l’Albanie vous en mettra pleins les yeux !

Textes : Léa Janondy et Thibaut Boudaud.