J.R. August

J.R August, artiste de l’année en Croatie

By: Quentinprod

La 27ème cérémonie des Porin Awards vendredi dernier en Croatie a été sans appel : le croate JR August a raflé 3 des prix les plus attendus de la soirée. L’occasion de se pencher sur ce jeune artiste à la carrière déjà bien lancée avec un sublime album en anglais qui pourrait bien lui ouvrir les portes d’une carrière internationale.

Les Porin Awards sont une institution en Croatie – l’équivalent de nos Victoires de la Musique – c’est donc un bon indicateur pour prendre le pouls de ce qui se passe chez nos amis croates, d’autant que des artistes d’autres républiques ex-Yougoslaves y sont également représentés. Et le constat de cette année est sans appel : le croate J.R August fut l’homme de la soirée avec le Porin de l’Album de l’année, celui du Meilleur Nouvel Artiste et enfin celui du Meilleur album de musique alternative, sans oublier sa nomination dans les catégories Meilleure performance vocale masculine et meilleur clip. Tout cela après avoir déjà dominé le Prix Rock&Off du journalisme musical indépendant croate il y a quelques semaines (Album de l’année, Artiste de l’année et Big Bang de l’année). Mais qui est donc ce J.R August qui fait tant parler de lui ?

J.R August est le nom de scène choisi par Nikola Vranić, ancien professeur d’anglais originaire d’une petite localité située entre Zagreb et Varaždin. Ce multi instrumentiste a créé la surprise avec son premier album “Dangerous Waters” en octobre dernier chez Croatia Records. Un album inclassable loin des standards en Croatie, ce qui a rendu surprenant cet engouement lors de ces 27èmes Porin Awards. C’est sûrement cet univers hors des sentiers battus qui a tant séduit public et critiques au point d’en faire le nouveau grand espoir de la scène croate. Voire même au delà puisque le groupe Coldplay l’a déjà repéré !

Battant des records de ventes dès la première semaine de sa sortie, ce premier album “Dangerous Waters” est l’affirmation d’un talent brut qui a fait ses armes avec 5 EPs depuis 2012, avant de se jeter dans le grand bain grâce à la complicité de Croatia Records. Sa musique se pare de multiples influences nées de ses nombreuses expériences musicales antérieures, notamment comme claviériste avec le groupe croate Voodoo Lizards qui le conduira jusqu’aux USA. Ses expériences comme sideman ne lui suffisant plus, il se lance dans l’écriture et propose son propre univers, un univers où la nature et la spiritualité sont omniprésents.

Accompagné de son piano – et de musiciens tout en subtilité qui apportent de la texture aux morceaux – cet auteur compositeur de 31 ans nous livre 10 titres profonds en anglais où se révèlent des sonorités à la fois empruntent au blues, au gospel, à la folk ou à la musique contemporaine. S’affranchissant des codes discographiques et radiophoniques, il nous offre un disque hors format au travers de morceaux dont la durée moyenne est de 6 minutes (pouvant aller jusqu’à 7 ou 9 minutes) pour mieux prendre le temps de nous conter ses histoires pleines de mélancolie et de poésie. Chaque titre possède sa propre identité pour en faire un magnifique album fleuve qui frôle les 60 minutes avec des morceaux qui sortent du lot comme le single “Crucify Me“, le rythmé “Let’s get together“, le phrasé bluesy de “River runs through” ou encore “When I wake up tomorrow” qui clôt le disque avec émotion.

Dangerous waters” est un album choral qui peut quelque peu dérouter de prime abord mais qui s’avère d’une grande richesse si l’on prend le temps de s’y plonger pleinement pour en saisir toutes ses nuances.

Avec une telle qualité de songwritting, la reconnaissance de ce premier album n’est donc pas si surprenante et ne peut être qu’amplement méritée. La Croatie vient de faire naître un grand artiste qui a de quoi dépasser les frontières nationales pour partager ses notes avec les publics du monde entier.

Notons par ailleurs que Croatia Records a particulièrement été mise en avant cette année encore aux Porin Awards, avec pas moins de 61 nominations toutes catégories confondues, et 21 prix attribués à ses artistes sur les 37 catégories en compétition. On citera par exemple le Porin de la meilleure performance vocale féminine attribué à la bosnienne Amira Medunjanin pour son sublime “Live at Arena” dont vous avions déjà parlé.

Découvrir “Dangerous waters” sur Deezer
Facebook

Quentinprod
Amoureux des Balkans ! A la fois professionnel de la production de spectacles vivants, photographe de spectacles vivants, et éducateur/animateur scolaire, avide de découvertes musicales !
Quentinprod on BehanceQuentinprod on FacebookQuentinprod on Instagram

Leave a Reply

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ? Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous. Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones. A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus. On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe ! Mentions légales Abonnez-vous à la newsletter !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe? A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall! Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives. Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood. We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Retour en Haut