LA ROUTE SLOVENE

By: Romain Gaucher

Premier pays des Balkans à adhérer à l’Union européenne en 2004, la Slovénie fait souvent figure de pays le plus prospère et le plus stable de l’ancienne République Yougoslave. Résolument tournée vers la nature, ce petit Etat cultive un art de vivre plaisant, et plait de plus en plus aux touristes européens, partons à sa découverte…

Vallée de la Soca

La tranquillité a un nom : la vallée de la Soca. Même si ses paysages sont époustouflants et ses vertus reposantes, la Soca n’en est pas moins discrète. Au contraire du voisin Croate avec son littoral, la Slovénie veille à ne pas ouvrir trop grandes les vannes du tourisme. Aux couleurs d’émeraude et cristalline, l’eau de cette rivière profite aux sportifs d’eau vive, aux randonneurs ou aussi tout simplement à ceux qui veulent faire une parenthèse avec le tumult quotidien.

Entre Trenta et Soca, des chemins de randonnée permettent de profiter des décors magnifiques. La beauté naturelle qui s’en dégage ravive les pieds endoloris par les kilomètres le long du ruisseau chantant. Chaque kilomètre proposant une vue exceptionnelle, on a du mal à réellement avancer, mais c’est pour la bonne cause ! Sur le chemin, vous aurez rendez-vous avec des cascades, des gorges ou encore des rapides. Le niveau requis est ouvert à tous.

Les eaux vives raviront les amateurs de sports aquatiques avec le canyoning, le kayak et le rafting. Et si vous en avez la patience, sachez que la Soca est mondialement connue pour être un spot parfait pour la pêche.
Au même titre que la vallée de la Soca, le Parc national du Triglav permet une immersion en pleine nature. Avec un peu de chance (ou pas), vous croiserez un ours brun.

Alpes obligent, l’hiver offre la possibilité de skier. Des pistes peuvent accueillir différents niveaux de glisse.
Enfin, le Metal Days de Tolmin est un des festivals de Métal les plus originaux du monde. En pleine nature, au confluent de deux rivières, 12 000 festivaliers écoutent chaque été près de 130 groupes. Cette année, du 21 au 27 juillet, vous pourrez écouter du metal entre deux baignades.

Sur la route de Ljubljana

En quittant la Soca pour Ljubljana, deux lacs vous attendent : Bled et Bohinj. Ils sont tous les deux différents mais ont tous les deux de bonnes raisons de vous faire craquer une bonne fois pour toutes pour la Slovénie !

D’abord, Bled. Sa photogénique église isolé au milieu du lac est un des symboles du pays. Bled, on y va surtout pour ce minuscule ilot au milieu du lac. Votre perception sera forcément différente que vous y alliez l’hiver ou bien l’été. L’hiver, les arbres sont nus, vous serez peu à arpenter les deux ou trois kilomètres du chemin autour du lac. Ne nous privons pas de ce plaisir égoïste, il est bien plus facile de ressentir la majestueusité du lieu ainsi. L’été, vous devrez partager cet endroit magique avec les randonneurs, les baigneurs et le soleil qui se reflète sur l’eau. Pour vous imprégner encore mieux de ce lieu nous vous conseillons la lecture du livre de Clément Benech : L’été slovène.

Quant à Bohinj, on vous le conseille surtout l’été. Si l’immensité des montagnes tombant à pic dans l’eau ne vous donne pas le tournis, ne réfléchissez pas, courrez piquer une tête ! Même durant la haute saison, il est très facile de trouver une berge déserte. Le naturisme y étant toléré, rien de mieux pour être encore plus en accord avec la nature !

 

Ljubljana

Ljubljana est clairement à taille humaine. Elle permet de prendre le temps, de regarder calmement autour de soi sans le tourbillon habituelle d’une capitale. On peut divaguer tranquillement dans une ville riche en témoignages historiques. Elle revivifie le corps et l’esprit : entre deux terrasses, on peut visiter le centre historique. La douceur de vivre s’illustre par les locaux qui prennent le temps de déguster un verre de vin le midi après le marché. Les terrasses y sont prisées et toujours accueillantes.

La première étape historique est ce que la ville a de plus symbolique : ses ponts et notamment ceux qui partent de la place de l’église franciscaine. De couleur vive et particulièrement photogénique, cet endroit est le point de départ parfait pour déambuler dans les ruelles piétonnes de Stare Mesto, le centre historique. En longeant la Ljubljanica jusqu’à la place du marché, il vous sera difficile de ne pas vous laisser tenter par une des terrasses.

Si le temps est dégagé et que votre forme physique vous le permet, prenez la direction du château. Il est perché au sommet d’une colline attenante au centre. L’intérieur ne présente pas d’intérêt majeur, mais y grimper est l’idéal pour s’offrir un panorama dont la vue peut aller jusqu’aux marches des Alpes. Le funiculaire est un mode de transport doux pour monter ou descendre, en plus d’être un bon moyen pour contempler.

Le parc Tivoli, tout proche du centre historique, est immense. Il rappelle que Ljubjlana à été élue capitale verte de l’Europe en 2016. Avec ses 540 m2 d’espaces verts par habitant, la capitale slovène porte fièrement la préservation de l’environnement. Un vrai paradis quand on sait aussi que la voiture est bannie du centre !

Lorsque la nuit tombe, on vous conseille de marcher en direction de la gare ferroviaire. A côté, se trouve Metelkova. Ancienne caserne militaire, ce lieu oscille entre un squat et un hameau alternatif. Les anciens baraquements accueillent désormais des bars à la déco illustrant bien la volonté d’artistes voulant tourner la page de la guerre. Des concerts sont régulièrement donnés et les trois boites de nuit raviront les goûts musicaux les plus variés. Pour être tout à fait honnête, si vous cherchez la grosse étape festive de votre séjour en Slovénie, on vous conseille Metelkova. Vous pouvez aussi vous rendre dans une soirée de Kino Siska, un ancien cinéma reconverti en salle de concerts, et sa terrasse extérieure animée les jours d’été !

 

Toscane slovène

Le vin que vous aurez pu siroter à Ljubljana aura peut-être été récolté dans la Toscane slovène. Cette région mérite réellement un détour. Outre la chance de déguster un vin méconnu en France, on y retrouve des paysages à couper le souffle, des petits villages où « prendre le temps » retrouve tout son sens et tout simplement l’impression de respirer !

Non loin d’Udine et de l’Italie, Smartno et Brda sont deux villages qui représentent deux étapes parfaites pour prendre le pouls de la Toscane slovène. A l’écart des chemins battus du pays, cette région présente des paysages qui rappellent la (vraie) Toscane. Ses paysages vallonnés sont agrémentés de cyprès et le soleil d’été leur donne une couleur merveilleuse. Son emplacement est idéal pour un road trip : à vingt kilomètres de la mer et à cinquante des Alpes.
De ces villages en hauteur, on vous conseille de prendre le temps d’admirer le coucher du soleil sur la campagne environnante.

 

Comment se rendre en Slovénie ?

Plusieurs vols quotidiens relient Paris et Ljubljana, notamment avec Air France et Adrian (la compagnie nationale slovène) depuis l’aéroport Charles de Gaulle.
Pour vous déplacer dans le pays, on vous conseille les bus locaux ainsi que le réseau ferré. A titre d’information, Bled est à 1h de Ljubljana, Bohinj à 2h30, Trenta et Brda à 3h30.
Il reste également le plaisir d’un road trip pour parcourir la nature slovène !

 

La Slovénie en bref

2 000 000 de slovènes vivent dans un pays de 20 000 km2. Ce qui donne une densité de 100 habitants par km2.
Indépendante depuis 1991, la Slovénie compte 3 langues officielles : le slovène, le hongrois et l’italien.
Les villes principales sont Ljubljana (la capitale), Maribor, Celje et Kranj.
Le plus haut sommet de la Slovénie est aussi sont plus grand symbole : le mont Triglav, 2800 m.

Romain Gaucher

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ? Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous. Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones. A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus. On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe ! Mentions légales Abonnez-vous à la newsletter !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe? A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall! Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives. Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood. We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Retour en Haut