Scene city : les scènes artistiques locales effervescentes

By: Thibaut Boudaud

Hajde est partenaire d’un nouveau projet musical ! Baptisé Scene city et voulant documenter et promouvoir les scènes locales de plusieurs villes européennes, ce projet est lancé par l’association bordelaise Kultoural, qui porte aussi le média en ligne Le Type. Partons à la découverte de cette nouvelle initiative et de la première soirée qui aura lieu le 7 septembre 2019 à Bordeaux…

Identité visuelle : Bureau Nuits

 

Scene city c’est quoi ?

A travers Scene city, l’association Kultoural entend connecter Bordeaux avec de nouvelles scènes émergentes européennes, tout en continuant à défricher à l’échelle locale diverses initiatives artistiques.

Scene city c’est surtout un réseau de 10 villes européennes choisies pour la qualité de leurs vies culturelles et la vitalité de leurs scènes artistiques : Belgrade, Bordeaux, Bristol, Kiev, Leipzig, Lisbonne, Lyon, Moscou, Tbilissi et Vilnius.

Parmi ces 10 villes, 5 sont situées dans la zone Hajde, ce partenariat s’est donc mis en place tout à fait naturellement entre nous.

” Une sorte de jumelage 2.0 porté par la culture et les arts. En plus de la musique, l’ambition du projet est de permettre d’appréhender chacune des villes sous d’autres angles. “

La première : Bordeaux X Tbilissi

“Les Vivres de l’Art” galerie d’art et lieu de résidence artistique à Bordeaux accueille la première soirée Scene City le samedi 7 septembre à partir de 15h et jusqu’à minuit.

Pour cette première, c’est Tbilissi en Géorgie qui sera mise en avant, avec deux artistes de musiques électroniques : Ninasupsa et Parna. Deux clubs géorgiens avaient fait l’actualité il y a quelques mois, Bassiani et Cafe Gallery, suite à des raids de la police lors de la nuit du 11 mai 2018 dans ces lieux populaires appréciés par la jeunesse géorgienne.

 

Ninasupsa (Tbilissi)

Née dans la capitale géorgienne, Nina Bochorishvili a d’abord fait ses gammes au piano avant de passer derrière les platines en 2014 sous l’alias de Ninasupsa. Si elle envisage initialement sa pratique comme un passe-temps, la qualité et la finesse de ses sélections l’amène rapidement à évoluer dans une autre catégorie, ce qui l’a notamment amené récemment à passer quelques disques sur la webradio amstellodamoise Red Light Radio, véritable référence en Europe. Nina intègre par ailleurs régulièrement le line up des Horoom night (soirées queer reconnues dans toute l’Europe) de l’iconique club géorgien Bassiani. On la retrouve également régulièrement dans d’autres lieux de Tbilissi tout aussi réjouissants. La recette des sets de Ninasupsa réside dans une navigation maîtrisée entre de multiples esthétiques et son goût prononcé pour l’hétéroclisme.

 

Parna (Mtkvarze, Tbilissi)

Collectionneur de disques devant l’éternel et figure incontournable de la vie nocturne de Tbilissi, Parna est membre de l’équipe de booking du Mtkvarze, club de niche de la capitale géorgienne. L’artiste accueille dans son lieu de multiples artistes de la scène club underground avec lesquels il partage au passage régulièrement le booth, de Thomas Fehlmann au français Zaltan (boss du label français très respecté Antinote) en passant par PLO Man, Huerco S… Conscient du chemin qu’il lui reste à parcourir, Parna s’amuse à passer des skeuds ici et là dans les hauts lieux de la scène indé de Tbilissi comme au Café Gallery, Khidi ou encore au Reflector à Kutaisi.

 

Au programme…

Pour introduire cette journée et en direct sur Ola Radio (webradio émergente bordelaise), une discussion aura lieu avec Ninasupsa et Parna, pour évoquer l’état de la scène musicale de Tbilissi. Mais aussi l’exposition de la photographe bordelaise Vanupië qui exposera ses clichés tirés d’un voyage en Géorgie et notamment au moment de la fermeture du Bassiani. Enfin Scene city vous propose de découvrir la gastronomie locale, grâce à la présence de la cheffe géorgienne Daji, notamment passée par le Refugee Food Festival à Strasbourg où elle vit et travaille actuellement.

Autant de raisons de passer un bel après-midi à Bordeaux !

En plus de tout ça, Hajde vous fait gagner 2×2 places pour cet évènement grâce à notre partenariat média. Retrouvez toutes les infos sur notre page Facebook 😉

Thibaut Boudaud
Co-fondateur de Hajde, amoureux de l'Est, entrepreneur dans la culture.
Thibaut Boudaud on EmailThibaut Boudaud on FacebookThibaut Boudaud on InstagramThibaut Boudaud on LinkedinThibaut Boudaud on TwitterThibaut Boudaud on Wordpress

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ? Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous. Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones. A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus. On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe ! Mentions légales Abonnez-vous à la newsletter !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe? A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall! Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives. Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood. We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Retour en Haut