Une aventure Russe

By: Rémi Monti

Dans la vie il y a deux types de projet : ceux qui vous filent le sourire et ceux qui vous filent pas le sourire. “Immersion in Russia” fait sans aucun doute partie de la première catégorie. Hajde les a rencontrés pour vous.

 

Frédéric, Guilhem, Olga et Jérémie.

Créée par trois Français et une Russe, cette agence de voyage s’est donnée pour objectif de développer un tourisme accessible à tous et respectueux de l’environnement afin de changer la perception que l’on a de la Russie, souvent vu comme un pays froid (dans tous les sens du terme) et inhospitalier. Se basant sur leurs expériences et leurs voyages en Russie, Jérémie, Guilhem, Frédéric et Olga tentent d’élargir à leur manière un domaine d’activité qui reste marginal en Russie.

 

Partant de l’idée de base qui est d’emmener de petits groupes de touristes au lac Baïkal en enseignant le Russe dans le train, l’activité d’Immersion in Russia s’est rapidement diversifiée pour exploiter toute la richesse du territoire Russe. Sont donc organisés depuis plusieurs mois des expéditions dans l’Arctique, dans l’extrême-Orient Russe au Kamtchatka, une offre « backpacker » pour ceux qui veulent embarquer dans le mythique Transsibérien à petit budget ainsi que des programmes de découverte plus spécifiques à Saint-Pétersbourg et Moscou.

Il est vrai que le tourisme Russe souffre de la mauvaise image du pays. La Russie intimide. Pour la plupart des touristes, seule Saint-Pétersbourg attire. L’idée du Transsibérien réussit également à survivre grâce à son aura romantique, mais peu sont ceux qui franchissent le pas et décident de composter leur billet. A croire que le Transsibérien est voué à rester un mythe, un nom, une idée au même titre que l’Orient Express, la route 66, un tour du monde en voilier ou je-ne-sais quel voyage que vous ne ferez pas. Aussi inaccessible qu’un voyage sur mars ou une expédition au centre de la terre. Pourtant c’est pas si loin la Russie, le Transsibérien part plusieurs fois par jour de la gare Iaroslavski de Moscou et des agences comme Immersion in Russia vous épargnent d’obscurs sites de réservation Russes où il est difficile de distinguer l’arnaque de l’offre sérieuse.

La peur de l’inconnu est justifiée, il y a donc un nécessaire travail de réhabilitation du territoire Russe. Travail qui doit commencer par sa capitale Moscou, une ville en constante évolution depuis une quinzaine d’années qui est aujourd’hui une ville dynamique, jeune, vivante, riche et branchée. Moscou est un immense espace de liberté pour qui s’y aventure. Sa déconcertante anarchie architecturale, ses couleurs vives, ses ruelles qui lient d’immenses avenues, ses cathédrales et ses charmantes églises orthodoxes vous tiendront éveillés après de longues nuits agitées. Entre immensité, grandiloquence et passion pour le détail, Moscou a tout pour être une ville touristique majeure.

Les amoureux de nature trouveront au lac Baïkal et son île d’Olkhon ce qu’ils viennent y chercher. Pour une expérience encore plus insolite, il faudra oser s’aventurer en Laponie Russe pour y chasser les aurores boréales en logeant dans des villages perdus. Les amoureux de solitude opteront pour la nature souveraine du Kamtchatka, ses volcans et ses parcelles épargnées de toute présence humaine.

La diversité de la nature Russe n’a d’égal que la diversité de ses villes. Depuis les deux géants Moscou et Saint-Pétersbourg jusqu’à Vladivostok, enclave occidentale de bord de mer à la frontière de la Corée du Nord, se trouvent les villes de Kazan, cité multiculturelle au cœur du territoire Tatar, Ekaterinbourg, ville maudite pour le dernier Tsar et sa famille, Novosibirsk, capitale de la Sibérie qui possède deux choses : des industries et des universités, ce qui donne un charme et une émulation si particulière à ses rues ou encore Oulan-Oude, qui, en pleine Bouriatie, nous donne un avant-goût de la Mongolie.

Vous l’avez compris : la Russie, c’est cool. D’autant plus avec des projets qui travaillent à nous rendre accessible ce beau pays. Alors tournez-vous vers l’est pour vos prochaines vacances.

Rémi Monti
Etudiant en deuxième année à Sciences Po Grenoble, actuellement en Erasmus à Moscou.

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ? Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous. Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones. A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus. On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe ! Mentions légales Abonnez-vous à la newsletter !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe? A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall! Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives. Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood. We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Retour en Haut