Quand des écoliers découvrent les richesses de la Roumanie

By: Quentinprod

La saison croisée France-Roumanie 2019 ce ne sont pas que des événements culturels dans nos deux pays. Souhaitant impliquer les futures générations de citoyens européens, les organisateurs ont proposé aux établissements scolaires volontaires d’organiser en ce jeudi 9 mai, estampillée Journée de l’Europe, un focus sur la Roumanie. Travaillant dans un établissement scolaire, l’occasion était trop belle pour ne pas la saisir et je n’ai pas attendu cette journée de l’Europe pour faire plancher mes élèves sur le sujet.

 

Uitați de clișee !

Depuis février, l’école Montalembert de Nogent-sur-Marne s’est mise aux couleurs roumaines le temps de quelques heures par semaine. Chaque année scolaire, deux numéros du P’tit Monta (le journal de l’école) est réalisé par les CM2, alors cette saison croisée France-Roumanie est une belle opportunité pour un numéro spécial Roumanie ! Pour reprendre le slogan de l’année France-Roumanie, nous travaillons à “oublier les clichés” sur la Roumanie, pour faire découvrir les richesses de ce pays méconnu et pourtant fortement lié à la France.

Mais pour les oublier, il faudrait déjà en avoir ! Car même le mot ‘Rroms’, amalgame malheureusement classique, ne leur vient pas à l’esprit lorsque je demande de me citer ce à quoi leur fait penser la Roumanie. Nous ne partons donc pas de si loin que ça, d’autant qu’avant même de se lancer dans ce projet, ils savent déjà situer le pays sur une carte, citer sa capitale et les pays limitrophes. Rajoutons à cela l’évocation de la célèbre musique du film “Le Père Noël est une ordure” du compositeur roumain Vladimir Cosma : “ah ouiii !” s’exclament ils ! Les bases maintenant posées, nous voilà lancés à la découverte du 27ème pays de l’UE et ses richesses insoupçonnées.

C’est à raison de deux séances par semaine, en groupe de 3 ou 4 élèves, qu’ils vont progressivement faire naître le contenu du journal avec plusieurs thèmes choisis par leurs soins : coutumes, sports, gastronomie, personnages légendaires et curiosités méconnues sur le pays et ses habitants. Saviez-vous que le stylo plume a été inventé par un roumain ? Que la légende de Dracula vient de Roumanie ? Que le delta du Danube est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco ? Que la musique électro roumaine s’exporte dans le monde entier ? Que c’est l’oeuvre d’un dramaturge roumain qui détient le record, toujours en cours, de longévité dans un théâtre parisien ? Connaissez-vous la tradition de Noël en Roumanie ? Savez-vous ce qu’est un Mărțișor ? Saviez-vous que l’actuelle ministre des sports française est d’origine roumaine ?

Autant de thématiques qui invitent les élèves à s’ouvrir sur une autre culture, à la découverte d’un pays au patrimoine culturel, architectural et historique riche. D’une capitale que l’on surnomme la “Petite Paris des Balkans” mais qui souffre encore de trop de clichés réducteurs.

 

Bună ziua Ramona !

Le 8 avril restera comme l’un des temps forts de ce projet : la venue d’une artiste roumaine ici, à l’école ! La pianiste Ramona Horvath a répondu positivement à mon invitation, et ces deux heures de rencontre ont été très riches pour nous tous. Nous avons préparé les élèves en amont à cet exercice dont il n’ont pas l’habitude : l’interview. Trouver des questions, savoir les formuler correctement, parler devant les autres, rebondir sur les réponses… Une belle expérience pour ces élèves de CM2 qui ont posé à Ramona de nombreuses questions sur son métier, son parcours et bien entendu son pays. Elle leur a parlé avec sincérité de sa passion pour le piano, de son nouvel album, de son choix de quitter son pays, de cette somptueuse salle de l’Athénée à Bucarest dans laquelle elle a joué, de ses lieux favoris en Roumanie, de l’histoire et de la langue de son pays mais aussi de ses richesses culturelles et traditionnelles. Avant de terminer cette rencontre par quelques morceaux au piano, moment très apprécié à la fois par les élèves et les institutrices de CM2, descendues pour l’occasion avec le reste des élèves. De quoi nourrir une belle interview pour le journal et aider les élèves dans la rédaction de ces articles, grâce aux informations et anecdotes données par Ramona.

Le journal paraîtra le 20 juin prochain, et sera consultable sur Hajde.fr

Je tiens personnellement à remercier Mme Leleu, directrice de l’école ; Mme Perez, responsable de la BCD avec qui je mène ce projet chaque semaine ; Mmes Bonin et Delignières, institutrices des deux classes de CM2 ; et bien entendu Ramona Horvath pour sa disponibilité.

Quentinprod
Amoureux des Balkans ! A la fois professionnel de la production de spectacles vivants, photographe de spectacles vivants, et éducateur/animateur scolaire, avide de découvertes musicales !
Quentinprod on BehanceQuentinprod on FacebookQuentinprod on Instagram

2 Comments

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ? Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous. Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones. A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus. On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe ! Mentions légales Abonnez-vous à la newsletter !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe? A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall! Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives. Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood. We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Retour en Haut