Retour sur le concert du Dubioza Kolektiv à Paris le 25 janvier

By: Quentinprod

La venue en France du Dubioza Kolektiv, l’une des meilleures formations balkaniques au succès international, était un événement attendu depuis longtemps. Et ils ne sont pas venus seuls, puisqu’ils partagent une petite tournée avec les Hurlements D’Léo. Alors impossible de manquer cette magnifique rencontre fraternelle Est – Ouest lors de l’étape parisienne du côté de la mythique salle de la Cigale.

Once Upon a time in the…East

Cela aurait presque pu être le titre d’un morceau de Dire Straits, car ce soir on va nous conter la belle histoire d’un groupe Est Européen qui a su traverser les frontières et conquérir le monde à la force de leurs convictions. En ce 25 janvier 2019, c’est le Živeli Orkestar qui donne le top de la soirée en déambulant dans la salle pour accueillir en fanfare, balkanique, of course, les spectateurs avant le début du concert. Une demie heure aux sons des Balkans avant que les lumières ne s’éteignent et que ne retentissent les premières notes de Volio BiH, l’un des hymnes des bosniens du Dubioza Kolektiv. Cela faisait presque 3 ans qu’ils n’avaient pas joué à Paris, les voila de retour en force, fermement attendus par le public venu très nombreux les applaudir dans la salle du 120 boulevard Rochechouart en attendant de pouvoir découvrir leur tout nouvel album prévu cette année.

Durant plus d’une heure vingt ils auront enchaîné sans temps mort, avec une incroyable énergie dont ils ont la réputation, de nombreux titres extraits de leurs 15 années de carrière, permettant ainsi à ceux qui ne les connaissaient pas encore de se faire une bonne idée de leur univers entre rock, ska, reggae, electro, hip hop et sonorités balkaniques, évidemment. Ils ont on offert un véritable voyage à travers leur discographie entre anglais et leur langue natale, en interprétant leurs plus grands succès comme Firma Illegal (issu de l’album du même nom sorti en 2008), Euro Song (« Wild Wild East », 2011), Kažu (« Apsurdistan », 2013), Volio Bih et Himna Generacije (« Pjesme.., » 2017). Avec un accent mis sur leur meilleur album en date en anglais, « Happy Machine », sorti en 2016, avec par exemple l’explosif Red Carpet (en duo avec Manu Chao sur l’album), Hay Libertad et un morceau qui leur est particulièrement cher, Free.mp3 (The Pirate Bay), en soutien au site du même nom et dont il brandiront une banderole de soutien pendant le show.  Car le Dubioza est véritablement un groupe engagé, volontairement « politiquement incorrect » comme ils aiment le dire, qui dénonce notamment l’oppression, le consumérisme et la situation politique et sociale de leur pays.

Avant un ultime morceau, et pas des moindres puisqu’il s’agit d’un de leur plus gros tubes en anglais, No Escape (From Balkans), les 7 membres du Dubioza inviteront Les Hurlements D’Léo pour une reprise d’I Fought The Law des Clash. Un beau moment de partage entre deux groupes réunis autour de valeurs communes malgré les plus de 2000 kms qui séparent leurs histoires personnelles.

Plus loin vers l’Ouest

Après un changement de plateau propice à une nouvelle déambulation du Živeli Orkestar, qui saura faire monter encore un peu plus la sauce déjà bien chaude après le set des Dubioza, c’est au tour des bordelais des Hurlements D’Léo de monter sur scène. Ils sont venus fêter leur plus de 20 ans de carrière et de combat pour l’indépendance musicale, célébrée ce soir en compagnie de leurs frères d’armes Les Ogres de Barback  le temps de quelques morceaux qui rappelleront leur tournée commune sous le nom d’Un Air Deux Familles, grand succès des festivals estivaux ces dernières années. Un concert durant lequel ils retraceront leur brillante carrière, de leur premier tube, Le Café des jours heureux, jusqu’aux titres les plus récents comme Cumbia, La Liste ou la Luna de Papel, des titres issus de leur dernier album du même nom sorti l’année dernière, dont certains écrits par Jean Fauque. Inspirés par leur maître Mano Solo, les HDL continuent leur route avec un public toujours aussi fidèle, une musique toujours aussi positive et des textes toujours aussi ciselés. Ils ne sont pas près de s’arrêter en si bon chemin.

Toutes les photos de la soirée sur ce lien direct.
Quentinprod
Amoureux des Balkans ! A la fois professionnel de la production de spectacles vivants, photographe de spectacles vivants, et éducateur/animateur scolaire qui aime partager ses passions avec ses élèves adorés !
Quentinprod on BehanceQuentinprod on FacebookQuentinprod on Instagram

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Contacter l’équipe

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :