La ville par les autochtones : Tirana par Elidjon

By: Elsa Pichon

Devant vous la statue de Skanderbeg trône fièrement sur son fidèle destrier et en arrière plan la tour horloge, la mosquée Et’hem bey et la montagne Dajti. Vous voilà à Tirana !

La capitale albanaise rassemble plus d’un tiers de la population du pays, elle est surpeuplée, bruyante et ses limites changeantes phagocytent un peu plus les campagnes environnantes. Devenue le centre névralgique du pays, elle est également le cœur culturel et artistique du pays des aigles. Mais comment se retrouver dans ce dédale des rues à l’architecture chaotique mais chatoyante et que visiter lorsque l’on est que de passage ? Et bien, il suffit de demander à un habitant de Tirana. Elidjon vit au rythme de la capitale c’est-à-dire qu’il n’est jamais chez lui. S’il n’est pas entrain de militer pour les droits LGBTI ou pour la préservation des espaces naturels de son pays, il est a un vernissage d’art contemporain ou entrain d’écouter du jazz un verre de rhum à la main. Il a répondu à notre petit questionnaire avec humour et dérision à l’image de sa personnalité :

« Pourquoi faut-il visiter Tirana ? 

Pour une expérience exotique dans un endroit ou rien ne se passe comme prévu ! Le communisme radical albanais ( type Nord Coréen) à laissé ses empreintes sur la ville et heureusement maintenant il y a pleins de musées, et manifestations culturelles qui mettent en lumière le passé et permettent de prendre de la distance face à l’histoire.

Si vous êtes intéressés par le tourisme des bars et terrasses c’est probablement la meilleure ville de la planète, parce que le passe temps favoris des gens mais aussi leur temps de travail, leur temps d’études, leur temps libre ils le passent des heures durant dans les bars à boire des café et bavarder (parfois sur les autres).

Tirana c’est aussi les bunkers et la pyramide. En effet, une pyramide de forme inégale trône au milieu de la ville. Bâtie par la fille du dictateur Enver Hoxha tel un mausolée pour son père le comparant ainsi à un pharaon du peuple élu albanais ! Les bunkers quant à eux sont des champignons de ciment que l’on retrouve dans tout le pays pour nos protéger de « nos ennemis » !

Attends, il y a aussi tous les bâtiments rectilignes tristement gris, qui furent transformés en véritable canevas de couleurs par notre actuel premier ministre Edi Rama, qui était à l’époque le maire de Tirana. Surement le plus artistique de tout les ministres de l’Albanie puisque depuis toutes ses années il s’auto-sélectionne pour représenter l’Albanie à la biennale d’Art de Venise en tant qu’artiste.

 

Quelles sont les trois choses les plus importantes à voir ?

1-La pyramide, la galerie nationale, et le musée d’histoire national (ça c’est les vieux musées)

2-Le Bunk’art 1 et 2 (des expos un peu plus contemporaines)

3-Les cafés, les bars, les cafés, les bars, les cafés, ah ! et les restaurants ! (tout est vraiment peu cher le Bar-Musée Komiteti est à ne pas manquer)

Quels sont les endroits cachés que seuls les habitants de Tirana connaissent ?

Le parc du lac artificiel, aussi appelé le Golf des putes (vous ne trouverez pas cette infos dans les guides touristiques).  Pour échapper aux carcans trop étriqués de la société, les gens allaient au parc pour s’isoler et faire l’amour dans les méandres de cette petite forêt.

Le lac artificiel et son parc

Quel est l’endroit le plus calme pour se relaxer ?

Ooooh! désolé mais, ça n’existe pas à Tirana !! je déconne… définitivement le grand parc.

Où est le meilleur spot pour embrasser quelqu’un ?

Peut-être en haut de la Pyramide ?!

La Pyramide de Tirana

Un bon endroit pour manger la cuisine traditionnelle de la région ?

Il y a vraiment beaucoup d’endroits qui servent différents types de cuisines. Je préfère les Zgare Korçare ou Gjakova qu’on retrouve partout dans la ville parce qu’ils servent des plats vraiment bons et vraiment pas chers.Mais dans ces endroits il y a majoritairement de la viande grillée. Pour une cuisine traditionnelle il y a Era, ou Oda, Emblema ou Mullixhiu…

Le meilleur endroit pour sortir ?

Le SEUL endroit qui sert de vraiment bons cocktails c’est le Hemingway Fan club Albania (Jazz bar NDLR). Il y a un large choix de rhum et de whisky et propose même du rhum fait maison. Radio bar est un endoit plus ou moins gay friendly avec une ambiance sympa et une super déco intérieure.

Le bar Hemingway Fan Club Albania

Quelle pièce d’art il faut absolument voir, lire ou écouter ? 

C’est des questions différentes ça ! A lire, il y a un très bon écrivain qui habite à Paris depuis des années lumières, ses livres sur la période communiste sont très bons. Il est à chaque fois nominé pour le prix de littérature mais il ne gagne jamais bien qu’il soit vraiment talentueux (Ismail Kadaré NDLR)

En peinture, il faut aller voir la maison de Sali Shijaku qui est aussi un musée de l’art communiste à la galerie nationale.

Pour l’art contemporain dépêchez-vous de venir découvrir à Tirana Le nuage de Sou Foujimoto un architecte et artiste japonnais connu dans le monde entier !

Vace Zela est notre Eith Piaf

Motra Tone notre Mona Lisa

Skanderbeg notre Napoléon

Est-ce qu’il existe des anecdotes sur Tirana ? 

J’ai beau chercher je trouve pas … c’est la honte je ne connais pas d’anecdotes sur Tirana ! »

Elsa Pichon
Je hante les ruines de Butrint l'été. En fourgon, en bus, ou à pieds sur les routes d'Albanie, pour faire découvrir le pays et son histoire en français pour les curieux.
Elsa Pichon on Twitter

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :