Plongée au coeur des quartiers d’Istanbul. Kadıköy, le quartier où il fait bon vivre

By: Charlyne Thiery

Avec 17 millions d’habitants, Istanbul est la plus grande métropole de Turquie et la sixième mégapole la plus peuplée au monde. De ce fait, chacun des quartiers qui la composent s’apparente lui-même à une réelle ville avec sa propre identité, sa culture, sa particularité. Aujourd’hui, Hajde vous propose de découvrir un à un ces quartiers qui rendent Istanbul unique en son genre et qui lui donnent charme et dynamisme.

Il s’agit ici d’un point de vue personnel, mais Kadıköy est, pour moi, l’un des quartiers les plus agréables d’Istanbul. Situé sur la rive asiatique du Bosphore, non loin des quartiers animés de Beşiktaş ou de Galata, dont nous avons déjà parlé, Kadıköy est un quartier résidentiel mais aussi étudiant, vivant, et empreint d’une atmosphère unique. 

Un quartier multiculturel

Historiquement, Kadıköy était un lieu d’habitation pour les communautés chrétiennes, et notamment pour la communauté arménienne. Le quartier réunit aujourd’hui de nombreuses églises et anciennes écoles arméniennes, datant pour les plus anciennes du début du XIXeme siècle. En plus des églises arméniennes, on retrouve dans le quartier beaucoup d’autres églises françaises ou même grecques. L’histoire de Kadıköy remonte évidemment à bien plus loin, mais malheureusement, les nombreux tremblements de terre et les modifications urbaines ont effacé un bon nombre de monuments byzantins et ottomans, témoins du passé du quartier. Néanmoins, certains bâtiments sont encore debout pour rappeler l’importance de Kadıköy, comme la gare d’Haydarpaşa, l’une des plus importantes et imposantes de la ville.

L’église arménienne de Kadıköy Surp Takavor (2012) / Source : istanbulermenivakiflari.org

Coucher de soleil depuis le parc de Moda.
@charlynethiery sur Instagram

Entre vie nocturne et calme absolu

Aujourd’hui, Kadıköy est idéal aussi bien pour les familles que pour les étudiants. Pour commencer, Moda est certainement la région de Kadıköy la plus calme et reposante. Essentiellement résidentiel, Moda est un havre de paix au bord de la mer de Marmara. Et si le quartier est réputé pour ses loyers élevés, rien n’empêche les stambouliotes de se promener le long des berges, ou encore d’admirer le coucher de soleil sur la mer depuis le parc de Moda.

Le centre du quartier, plus éloigné de la mer, est une concentration d’artistes, de boutiques d’antiquaires, de bars ou encore de restaurants. Kadıköy-centre est ainsi connu pour sa « rue des bars », coeur de la vie nocturne du quartier. C’est l’endroit où sortir dans Kadıköy. La jeunes et les moins jeunes s’y retrouvent pour boire un verre, discuter, profiter de l’astmosphère du quartier. Non loin de là, le Kadıköy çarşısı, « marché de Kadıköy  », accueille les locaux toute la journée, proposant une quantité impressionnante de poisson frais, de légumes et d’épices en tout genre. Se trouvent aussi, à proximité, des boutiques, des cafés, des bureaux et des écoles… Vous l’aurez compris, Kadıköy vit, aussi bien le jour que la nuit.

Le marché de Kadıköy.
Source: istanbulguide.net

Kadıköy, quartier qui bouge

Le quartier a aussi la réputation d’être traditionnellement un quartier contestataire. On se souvient de 2013 : alors que les manifestations de Gezi Parkı battaient leur plein autour de la place Taksim, les habitants de Kadıköy, bloqués sur la rive asiatique car les ferrys et métros avaient cessé de circuler, se sont rendus à pied de l’autre côté du Bosphore pour soutenir les manifestants. Ce sont plus des milliers de personnes, essentiellement des jeunes, qui se sont rendu sur la rive européenne cette nuit là. Cet exemple marquant montre bien l’esprit des habitants du quartiers, mais ce n’est pas le seul. De nombreux forums populaires ont souvent lieux dans les rues et les parcs de Kadıköy, tantôt féministes, tantôt en soutien à une population discriminée ou contestataire, contre un loi, pour des raisons écologiques…

Marche des habitants de Kadikoy vers la place Taskim / source : istanbulguide.net

Et comme tous les grands quartiers d’Istanbul, Kadıköy possède son équipe de football. Au contraire de Besiktas, l’équipe ne porte pas le nom de son quartier, mais l’amour porté par les supporters de Fenerbahçe est tout aussi grand. Le club, Fenerbahçe FC, a été fondé au début du XIXeme siècle et réunit des joueurs turcs mais aussi grecs ou levantins. Le club aux couleurs jaune et bleu est le seul (parmi les nombreux clubs créés à Kadıköy, dont le Cadi-Keuy, le FC Helpis et le HSM FC) qui existe encore de nous jours. Et aujourd’hui, il est l’unique club de football du quartier a être classé au niveau international.

Tribune de supporters de Fenerbahçe.
Source: www.radikal.com.tr

 

Charlyne Thiery
Co-rédactrice en chef

Master Communication Politique et Institutionnelle à Sciences Po Grenoble. Ex-Erasmus à Vilnius, amoureuse du voyage et de la Turquie.


1 Comment

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :