La ville par les autochtones: Ankara par Kardelen

By: Charlyne Thiery

Kardelen est une étudiante turque qui vit à Ankara, la capitale et deuxième plus grande ville de Turquie. En plein coeur du plateau anatolien, au beau milieu de la Turquie, Ankara est le coeur de la résistance turque, le berceau de Mustafa Kemal Atatürk, et, aujourd’hui, le principal centre politique et administratif du pays. Découvrons-en un peu plus sur cette ville, son histoire, sa culture et ses secrets.

«  Pourquoi visiter Ankara ?

Parce que c’est la capitale politique et administrative de Turquie d’abord, c’est là que tout se passe. Et ensuite pour sa situation géographique, en plein centre du pays, avec des paysages uniques.

Quelles sont les trois choses les plus importantes à visiter à Ankara ?

Musée ethnographique, source: Expedia.fr

Le plus important c’est d’après moi la citadelle d’Ankara. C’est une fortification immense qui entoure la vieille ville, assez impressionnant quand on le voit la première fois !  Ensuite, il faut vraiment faire un tour à l’Anıtkabir [littéralement : le monument de la tombe], la tombe de Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie. Le musée ethnographique est aussi un endroit très intéressant, il présente très largement l’histoire, la culture turque et les coutumes turques.

Quels sont les endroits fréquentés par les locaux ?

Pour se promener ou se reposer, les locaux fréquentent souvent le parc Kuğulu, dans lequel on peut voir des cygnes ou des canards. Le parc Seğmenler est aussi un endroit très agréable. Pour manger, je vais souvent chez Aspava pour leurs vrais kebabs traditionnels, et pour boire un café je me rends au Café des Cafés. Et le soir, le Kıtır Pub est un endroit très sympa.

Vue du parc Kuğulu, source: turkishclass.com

Quels sont les meilleurs endroits pour se reposer ?

Le parc Seğmenler ou encore le parc Kuğulu sont très calmes. On peut profiter de l’environnement vert et s’allonger dans l’herbe, à des points d’eau et s’amuser avec les cygnes.

Quelles sont les bonnes adresses pour goûter à la nourriture locale ?

Kebap 49 est un endroit géniale pour essayer les plats traditionnels turcs. Un peu plus connu : Duveroğlu, un endroit génial, raffiné et reconnu pour la qualité de son service. Le restaurant Tavacı Recep Usta propose aussi des plats typiques, faits à partir de produits frais, l’atmosphère y est géniale.

Le meilleur spot pour embrasser quelqu’un ?

Ca, je ne sais pas ! Peut-être chez soi, à la maison ? Haha ! Je rigole, je ne suis pas la meilleure conseillère pour ce genre de question.

L’Anıtkabir, source: antikabir.com.tr

De bonnes adresses pour sortir ?

Pour tester une vraie nuit typiquement turque, le Ruhi Bey Meyhanesi est l’endroit parfait, vous pourrez y trouver du Rakı, traditionnel alcool turc. Sinon, voici quelques noms d’endroits parfaits pour boire un verre entre amis : Bomonti, Öküz, Eski Yeni, ou encore Club Escape.

 

Y a-t-il une œuvre d’art, un écrit ou un chef d’œuvre qui devrait absolument être vu, lu ou écouté en rapport avec Ankara ?

Deux chansons me viennent de suite en tête : elles s’appellent toutes les deux Ankara. L’une est de Vega, l’autre est de Yılmaz Erdoğan. Elles parlent toutes les deux de la ville et de sa beauté. Ensuite, beaucoup de films et séries parlent de ma ville, par exemple la série Behzat Ç., qui existe aussi sous forme de nouvelles, suit une unité de police à Ankara. Sinon, le film Aşk Tesadüfleri Sever raconte une histoire d’amour qui débute par un accident de voiture à Ankara. 

Est-ce qu’il existe une anecdote sur la ville de Ankara qui se transmet de génération en génération ?

Il existe une histoire à propos des Phrygiens, de leur roi Midas et d’Ankara. Il parait qu’un jour, le roi Midas a eu un rêve dans lequel, un jour, il trouverait une ancre et devrait construire une ville à l’emplacement de sa découverte. L’ancre fut trouvée, et la ville construite, d’après la légende là où est aujourd’hui. J’avoue que je ne comprends pas vraiment puisqu’Ankara n’est pas près de la mer, mais aujourd’hui il existe une énorme statue d’ancre en face d’un des plus grands centres commerciaux de la ville, preuve que certaines personnes pensent cette légende vraie. »

Charlyne Thiery
Co-rédactrice en chef

Master Communication Politique et Institutionnelle à Sciences Po Grenoble. Ex-Erasmus à Vilnius, amoureuse du voyage et de la Turquie.


Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :