L’Epiphanie à la sauce Macédonienne

By: Julie Chamberland

Chaque 19 janvier, les macédoniens de confession orthodoxe célèbrent VODICI (les eaux). Bien qu’au calendrier cette date corresponde à notre Epiphanie, la tradition, elle est toute autre. Ce plongeon dans les eaux froides pour tenter d’attraper une croix symbolise plutôt la commémoration du baptême de Jésus. 

Plus de 300 participants à Ohrid

Vodici à Ohrid
Source: Timeline Makedonia

Dans chaque ville, on se prépare pour Vodici, mais c’est à Ohrid que la course est la plus impressionnante. Connue pour son célèbre lac du même nom, Ohrid accueille chaque année plusieurs centaines (voir milliers) de spectateurs pour l’événement, venant de toute l’Europe du Sud-Est.

Statue Vodici Ohrid
Source: Timeline Makedonia

Cette année, c’est plus de 300 volontaires qui se sont jetés dans les eaux glacées du lac pour t’enter de mettre la main sur la croix. Cette dernière est lancée à l’eau suite à la messe et à une longue consécration et bénédiction des eaux. La ville a d’ailleurs inauguré il y a quelques années une statue en l’honneur de ce célèbre rassemblement.

Dans les eaux du Vardar

Dans la capitale, Skopje, une centaine de participants volontaires étaient au rendez-vous. Ici, la croix est lancée dans le fleuve Vardar qui traverse le coeur de la ville. Si dans presque tout le pays on pratique cette tradition à 10h tapante, Skopje fait exception et les participants sont conviés à midi. La cérémonie religieuse et la plongée sont diffusés en direct à la télévision. Les équipes de la Croix-Rouge macédonienne étaient sur place plusieurs heures à l’avance pour préparer le site, finaliser les installations (cordes de sauvetage et bouées) afin d’assurer la sécurité des participants qui bravaient cette année des eaux particulièrement froides.

Ailleurs en Macédoine

Un bassin pour Vodici
Photo: Julie Chamberland

Dans les autres villes de Macédoine, la tradition attire aussi son lot de visiteurs et de curieux.  La croix est lancée dans un lac ou une rivière lorsque cela est possible. Dans le cas contraire, les églises sont équipées d’un bassin en forme de croix, utilisé chaque année pour l’occasion. Si la plongée s’effectue dans un bassin, le nombre de participants est bien évidemment moindre, entre 3 et 5 selon les régions et, surtout, selon la jauge du bassin lui-même. Vu l’intérêt pour l’événement et ce nombre de place limité, il faut souvent attendre plusieurs années sur une liste d’attente avant d’avoir la chance de faire le grand plongeon et espérer être celui qui attrapera la croix.

Un honneur

Bénédiction de l’eau par les prêtres
Photo: Julie Chamberland

Il n’y a pas encore si longtemps, celui qui  attrapait la croix recevait souvent plusieurs prix, dont une somme d’argent. Cependant cela a été modifié ces dernières années pour s’assurer de la volonté sincère et une démarche pure de la part des participants, explique un prêtre local. Le victorieux acquiert surtout le respect de sa communauté et fait la une médiatique dans sa région. Malgré que la majorité des participants soient des hommes, il arrive qu’une femme soit la détentrice de cet honneur. L’eau qui a été bénite pendant la cérémonie est ensuite redistribuée aux paroissiens qui en désirent un échantillon. Cette eau est gardée précieusement dans les demeure jusqu’à l’année suivante.

Une tradition que ne se perd pas

Bien que les nouvelles générations soient tournées vers un monde moderne et moins conservateur, ces traditions continuent de rassembler des foules diversifiées. Jeunes et moins jeunes sont toujours au rendez-vous, et particulièrement cette année malgré le froid et la neige.

Photo de couverture: Vodici, Skopje 2017 – Crédit : republika.mk

Julie Chamberland

Québécoise expatriée en Macédoine, Julie prend plaisir à découvrir (et faire découvrir) son pays d’accueil, ses montagnes, sa culture, sa gastronomie, ses peuples… et se réjouit de sa proximité avec tous ces autres pays des Balkans qui ont tant à offrir !


Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :