De Vilnius à Tallinn en passant par Riga: une chaîne humaine de 600km pour l’indépendance

By: Charlyne Thiery

Le 23 août 1989, environ 2 millions de personnes ont participé à une chaîne humaine immense, allant de Vilnius à Tallinn en passant par Riga, pour réclamer l’indépendance des trois pays baltes: la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie.

balticway

« Si toutes les filles du monde voulaient se donner la main, […] si tous les gars du monde décidaient d’être copains et partageaient un beau matin leurs espoirs et leurs chagrins, […] le bonheur serait pour demain » disait Paul Fort, le Prince des poètes. Et si c’était vrai ? 

C’était en 1989. A l’époque, les trois pays sont encore sous le contrôle de l’Union soviétique. Annexés illégalement en 1940 par l’URSS, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie font face, dès 1985 avec l’arrivée de Mikhail Gorbatchev au poste de Premier Secrétaire, à un durcissement de la domination soviétique et des politiques. La date du 23 août n’a pas été choisie au hasard : en 1989. Cette date célèbre le cinquantenaire du pacte germano-soviétique, signé par Viatcheslav Molotov pour Staline et Joachim von Ribbentrop pour Hitler. Ce traité comporte, entre autres, une clause concernant la répartition de pays entre l’Allemagne Nazie et l’URSS (et prévoit donc l’annexion des pays Baltes à l’Union Soviétique) qui restera secrète jusqu’en 1988.

baltic-way1Le 23 août 1989, près de deux millions d’Estoniens, de Lituanien et de Lettons (soit un quart de leur population totale) se sont tenus la main et ont lié leurs trois pays sur environ 600 kilomètres au total en passant par leurs capitales respectives, de la tour de Toompea à Tallinn jusqu’à la tour de Gediminas à Vilnius, en passant par Riga.

Lancée par le Front populaire d’Estonie (Rahvarinne), le Front populaire de Lettonie (Latvijas Tautas fronte) et le Mouvement réformateur de Lituanie (Sąjūdis), la Voie Balte a entrainé un réel mouvement pour l’indépendance qui a fini par porter ses fruits : en 1991, des référendums organisés dans les trois pays donnent un avis favorable à l’indépendance à 90% en Lituanie, à 77% en Estonie et à 70% en Lettonie.

bw4

Depuis, le 23 août est célébré dans les pays Baltes – mais aussi ailleurs en Europe et dans le monde – comme le symbole de la solidarité de ces trois pays qui ont su mettre de côté leurs différences culturelles et s’unir pour un avenir meilleur. Chaque année, à la même date, « Atmostas Baltija » (littéralement: la Baltique se réveille), l’hymne symbolique de l’indépendance des pays Baltes, est entonnée en lituanien, en estonien et en letton. Des évènements sont aussi organisés comme en 2009, vingt ans après la Voie Balte, quand une course de relai parcourant le tracé de la chaîne humaine a rassemblé plus de 50 000 participants, dont Valdis Zatlers, président Letton de 2007 à 2011. « Nous avons démontré que nous pouvions décider de notre propre avenir », avait-il déclaré à l’arrivée de la course. Autre commémoration : pour le 25ème anniversaire de la Voie Balte, la Banque Nationale de Lettonie a délivré des pièces de collection frappées, côté pile, d’une tresse aux couleurs des trois pays, et côté face, de l’hymne Balte dans les trois langues. 

La Voie Balte représente aujourd’hui un patrimoine documentaire extrêmement riche et important. Que ce soit à Tallinn, Riga ou Vilnius, des musées et expositions sont spécialement dédiées à ce rassemblement immense. Depuis le 30 juillet 2009, le patrimoine documentaire de la Voie Balte est d’ailleurs classé au registre des « Mémoires du monde » de l’UNESCO.

Charlyne Thiery
Co-rédactrice en chef
Master Communication Politique et Institutionnelle à Sciences Po Grenoble. Ex-Erasmus à Vilnius, amoureuse du voyage et de la Turquie.

4 Comments

  • Jaseur Boreal:

    Labdien Charlyne,

    Cette citation de Paul Fort est aussi une chanson interprétée bien avant votre naissance par Armand Mestral
    et aussi par les Compagnons de la Chanson (1957). Dans les années 1960 les gamins de ma génération apprenaient à l’école cette chanson.

    C’est aussi un film français réalisé par Christian-Jaque, plusieurs fois primé, sorti en 1956 ( L’année où la Garonne gelait, et où tous les oliviers de Provence sont morts). « Si tous les gars du monde » Noir et blanc/Drame ‧ 1h 50m. « Grace aux radios amateurs, le commandant d’un chalutier en difficultés sauve son équipage. »
    Chanson du film « Si tous les gars du monde (marche) », paroles de Marcel Achard et musique de Georges Van Parys, interprétée par les chœurs (Éditions Méridian).

    Histoire :
    Le Lutèce, un bateau de pêche de Concarneau, alors qu’il se trouve en pleine mer du Nord, voit ses douze marins tomber malades les uns après les autres après avoir consommé du jambon avarié : ils sont atteints de botulisme. La radio de bord étant hors service, le patron Le Guellec, avant de subir à son tour les effets de l’intoxication, a eu le temps de lancer un appel à l’aide depuis un émetteur radio ondes courtes. L’appel est capté par un radioamateur, une chaîne d’entraide se met en place pour faire parvenir des vaccins au bateau en détresse tandis qu’à son bord les derniers pêcheurs valides s’affrontent : sous les yeux désolés du jeune mousse Benj, Jos accuse Mohammed, musulman, et seul à ne pas avoir consommé de jambon, d’avoir empoisonné celui-ci. Pourtant, la survie de l’équipage va dépendre d’eux et ils vont devoir apprendre à faire corps pour maintenir leur cap et suivre les instructions radio de leurs secouristes. Pendant ce temps, les radioamateurs de France et d’Allemagne, alors qu’on est en pleine nuit, ont réussi l’exploit de faire acheminer les médicaments de Paris à Berlin : grâce au dévouement d’hôtesses de l’air qui ont transgressé les règlements, à des soldats américains et soviétiques qui se sont alliés pour faire franchir la frontière entre Berlin Ouest et Berlin Est au précieux colis. Bientôt, les médicaments arrivent en Norvège…
    source dans wikiedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Si_tous_les_gars_du_monde

    https://www.youtube.com/watch?v=uX30jZbZGc0

    https://www.youtube.com/watch?v=wGwHnFUDmww

    Bonnes découvertes baltes

  • Jaseur Boreal:

    Voici un lien où vous trouverez chanson et texte de la chanson balte trilingue; écrite par Viktors Zemgals, Žilvins Bubelis et Tarmo Pihlap ♫ , l’un des plus grands symboles de la valeur donnée à l’unité et la fraternité entre les États baltes dans leur lutte vers la liberté et l’indépendance.

    « Réveillez-vous les pays baltes , Lituanie, Lettonie , Estonie ! » Hymne trilingue des pays Baltes,
    En lituanien : « Bunda jau Baltija »,
    En letton : « Atmostas Baltija »,
    En estonien : « Ärgake, Baltimaad » .

    https://www.lettonie-francija.fr/hymne-chanson-lutte-voie-balte-23-aout-1989-745

    Uz redzēšanos

  • Charlyne Thiery
    Charlyne Thiery:

    Sveiki !
    Merci beaucoup pour tout ces détails ! 🙂

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :