Randonnées dans les montagnes de Shar

By: Julie Chamberland

Situées aux confins de l’Europe du Sud-Est, les montagnes de Shar s’étendent sur 76 km, du nord (au Kosovo) au sud (Macédoine), en passant à l’ouest par l’Albanie. Une expérience unique pour les amateurs de randonnées à la recherche de nouvelles sensations. 

Les montagnes de Shar offrent tout d’abord une diversité incroyable, tant au niveau des paysages, de sa faune et flore, que des possibilités de randonnées. A ses pieds règnent des forêts de chênes centenaires, parsemées de petits villages, de sentiers, où l’ont peut aussi trouver quelques restaurants traditionnels et authentiques. Plus on monte en altitude, plus les conifères sont présents. A plus de 1800 mètres d’altitude, les arbres font place à d’immenses pâturages, où il n’est pas rare de croiser des troupeaux de moutons et leur célèbre chien berger, le Sharplaninec. Plus haut encore, des rochers et la toundra. A cette altitude (plusieurs sommets de plus de 2500 mètres), le panorama est à couper le souffle. Avec de la chance, vous croiserez peut-être même quelques chèvres des montagnes.

Les Montagnes de Shar en 4 saisons

14877664_10154446922066259_1559466841_nL’été : il fait très chaud dans cette région des Balkans. Le soleil est très puissant, alors il vaut mieux se mettre à l’abri en plus basse altitude, dans les forêts, à l’ombre des arbres.

Au printemps : c’est magnifique et les températures entre fin avril et fin juin sont idéales. La fonte des neiges fait apparaître une multitude de plantes et fleurs, tels des crocus ou des orchidées sauvages. Certains sommets peuvent être enneigés jusqu’à la mi-juin.

A l’automne : les paysages sont riches et colorés (rappelant le nord de l’Amérique). Les températures sont idéales et gardez l’œil ouvert, la nature vous offre une grande variété de petits fruits sauvages ; myrtilles, fraises, mûres. Attention au week-end d’ouverture de la chasse (mi-octobre). Certains sommets peuvent être enneigés dès la mi-octobre.

L’hiver : c’est une toute autre expérience, unique, mais qui requiert une certaine expérience et un équipement adapté (crampons, vêtements). De la fin décembre à la fin février, voire parfois mars, le ski alpin est une autre bonne façon de découvrir ces montagnes. La station de ski Popova Shapka est à quelques kilomètres de la ville de Tetovo, à peine une heure de route de la capitale, Skopje.

Les sommets et autres points forts de cette chaîne de montagnes

Le sommet Tito Vrv : nommé en l’honneur de Tito, ancien dirigeant de la défunte Yougoslavie, il s’agit du plus haut sommet des Montagnes de Shar, à 2747 mètres d’altitude. L’ascension se fait à partir de Popova Shapka (à 1800 mètres d’altitude) et il faut prévoir entre 7 et 8 heures entre le départ et le retour. Arrivé au sommet, il est impératif de vous prendre en photo avec la célèbre tour bâtie dans les années 50.

Popova Shapka : point de départ de nombreuses randonnées ou de pistes cyclables aménagées ces dernières années, Popova Shapka est aussi une station de ski qui offre près de 35 km2 de pistes. Pour les plus aventureux, en hauteur, possibilité de faire du hors piste. Quelques maisons de randonneurs et hôtels offrent la chance de passer un week-end agréable dans les montagnes. Accessible en voiture à partir du centre-ville de Tetovo.

Le Lac Kara Nikola : sans être un sommet, le lac Kara Nikola est une destination prisée de plusieurs randonneurs de la région. Au printemps, encore partiellement sous la neige, ce territoire offre des paysages et une diversité florale à couper le souffle. L’été, après une longue marche sous le soleil, les randonneurs peuvent se rafraîchir dans les eaux (parfois glaciales) du lac. A plus de 2000 mètres d’altitude, vous y croiserez aussi peut-être des troupeaux de moutons, ou des montagnards à cheval. Départ à partir du village de Veshala. Compter 3 heures 30 pour la montée, et le même temps pour la descente.

Ljuboten : seulement 1 mètre sous les 2500 mètres d’altitude, le mont Ljuboten est le sommet situé le plus au nord des montagnes de Shar, particulier par sa localisation et sa hauteur. Au sommet, il est possible d’apercevoir du même coup les villes de Prizren et Ferizaj au Kosovo, et de Tetovo, Gostivar et Skopje, en Macédoine. Possibilité d’en faire l’ascension en deux étapes : tout d’abord en 2 heures environ, à travers la forêt, du village de Staro Selo jusqu’au refuge Ljuboten. Possibilité d’y passer la nuit et de débuter l’ascension du mont à l’aube le lendemain matin. Prévoir à partir du refuge, environ 3 heures jusqu’au sommet. Note personnelle : cette année, nous avons tenté l’expérience « Ljuboten by night » Arrivés au sommet pendant la nuit, à l’aide de nos lampes frontales, nous avons observé le soleil se lever sur la vallée, inoubliable).14825734_10154446922076259_1522161609_n

Comment s’organiser

Les pistes sont toutes marquées, et plusieurs cartes, plans et livres ont été publiés ces dernières années.

L’idéal est tout de même d’avoir un guide avec vous, quelqu’un qui connaît la montagne et qui pourra aussi vous faire découvrir ses facettes cachées et vous permettre des rencontres inespérées ! Sinon, plusieurs clubs de randonnées organisent chaque week-end des excursions différentes, sur 1 ou 2 journées (plusieurs d’entres eux parlent anglais, voire même français).

N’hésitez pas à entrer en contact avec l’Alliance Française de Tetovo qui peux vous mettre en contact avec différents clubs de randonnée de la région.14875268_10154446922071259_69732683_n

A savoir

14826407_10154446922061259_1411399823_nAttention aux chiens de bergers, ne vous approchez pas d’un chien ou d’un troupeau sans avoir le berger en vue.

Prévoyez plusieurs vêtements de rechange (passage du très chaud au très froid très rapidement).

Apportez lunettes de soleil et crème solaire (il tape le soleil, même en hiver).

Si l’on vous offre un verre, ou un quelque-chose à manger, acceptez. C’est dans la tradition locale de partager lors de la pause. N’hésitez pas à partager en retour si vous avez quelques réserves avec vous (fruits secs, chocolat, peu importe, l’important est le partage).

La plupart des points d’eau naturels sont propres, et l’eau est potable et rafraichissante. Demandez toutefois à votre guide, ou aux personnes qui vous accompagnent avant de boire, ils connaissent la montagne.

 

Julie Chamberland

Québécoise expatriée en Macédoine, Julie prend plaisir à découvrir (et faire découvrir) son pays d’accueil, ses montagnes, sa culture, sa gastronomie, ses peuples… et se réjouit de sa proximité avec tous ces autres pays des Balkans qui ont tant à offrir !


1 Comment

  • Un regard sur cette semaine #5 – Hajde:

    […] en Macédoine nous a envoyé de superbes photos : la neige a surpris les montages de Shar, dont nous avions déjà parlé l'année dernière. Aux confins de l’Europe du Sud-Est, les montagnes de Shar s’étendent du […]

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :