Islam des Balkans : Le Bektachisme

By: La famille Hajde

« Pour les humains qui ont la conscience, un indice est convenable.
Pour les gens inattentifs, la connaissance même est insuffisante. »

Hadji Bektach Veli

Le bektachisme est un ordre religieux ésotérique soufi connu dans le monde entier.


Le soufisme lui-même est le cœur de l’Islam. Il est sa dimension spirituelle et la quintessence même de l’âme humaine.

La coupole du couvent soufi bektashi (teqe) de Kruja, Albanie. Photo Enris Qinami

La coupole du couvent soufi bektashi (teqe) de Kruja, Albanie.
Photo Enris Qinami

La base de la doctrine mystique bektachie repose sur le fond (et non pas la forme) du noble Coran et  les paroles attribuées au prophète Mouhamed (sur lui la paix et la bénédiction).
Les bektachis croient en un Dieu unique, appelé Allah en islam et ils prient seulement Dieu, le créateur des mondes, en lui reconnaissant tout ses attributs divins. En plus des cinq prières religieuses musulmanes, les Bektachis ont l’habitude d’accomplir deux prières spécifiques, une à l’aube et l’autre au crépuscule pour le bien être de l’humanité entière.
Les adeptes bektachis vénèrent le prophète Mouhamed qui est le dernier messager de Dieu et le sceau de la prophétie.
Ils montrent un intérêt particulier pour l’Imam Alī, gendre et cousin du prophète de l’islam considéré comme « le roi des saints et le guide spirituel ».
Le fondateur de la voie bektachie est Hunkar Hadji Bektach Veli (1248 1341), de vrai nom Muhammed Bektach. Au cours de sa vie, il a pris les titres hunkar, hadji et veli. Le mot hunkar signifie « celui qui crée le miracle », le mot hadji « celui qui accompli le pèlerinage à la Mecque » et le mot veli « celui qui porte la sagesse ».

Dans une des paroles de Dieu adressée directement au prophète et rapporté par lui, il est dit : « Ni les cieux, ni la terre ne peuvent me contenir, si ce n’est le cœur d’un amoureux sincère, d’un croyant pieux. » Le devoir du véritable croyant bektachi est donc d’aimer Dieu et de respecter toutes ses créatures. Il est invité a respecter également tout les prophètes envoyés par Dieu ainsi que tout les livres saints, comme il est ordonné dans le Noble Coran Sourate 2 verset 136 – Dites : « Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et aux Tribus ; à ce qui a été donné à Moïse et à Jésus ; à ce qui a été révélé aux prophètes par leur Seigneur, sans établir entre eux aucune différence. Et c’est à Dieu que nous sommes entièrement soumis. »

Le cheminant bektachi est invité a cheminer vers la sagesse pour augmenter ses connaissances et comprendre l’Univers. Par ailleurs, Dieu est en tout dans l’Univers, y compris en l’Homme. L’amour du genre humain est l’essence du bektachisme qui croit en la manifestation du Créateur en l’Homme.
L’amour de Dieu est l’objectif ultime du cheminant bektachi et ceci fait de l’amour le degré le plus élevé de la foi. L’amour siège dans le cœur de l’Homme et le battement du cœur est le véritable pèlerinage autour de la maison divine, la véritable Kaaba.

La coupole du teqe "Arabati baba Teqe" à Tetova, Macedonie. Photo Enris Qinami

La coupole du teqe « Arabati baba Teqe » à Tetova, Macedoine. Photo Enris Qinami

« La religion est dans le cœur, elle n’est écrite nul part, » disait le célèbre poète bektachi albanais Naim Frashëri.
« Celui qui se connaît soi-même connaît son Seigneur », dit une parole de Dieu adressée directement au prophète et rapporté par lui. Celui qui se connait soi-même dans la « vérité » de « l’Essence » éternelle et infinie, celui-là connait et possède toutes choses en soi-même et par soi même, car il est parvenu à l’état inconditionné qui ne laisse hors de soi aucune possibilité. Cet état est le but ultime de toute initiation.

Quiconque a atteint la sagesse, c’est grâce à l’humilité.
Personne ne connaît la Vérité qui enveloppe l’univers.
Cherche-la en toi-même, elle n’est pas hors de toi.
Le chemin de la sagesse est ténu au possible.

Yunus Emre, poète turc de la mystique soufie bektachie.

Enris Qinami

La famille Hajde

Des amis d’Hajde, qui écrivent de temps en temps… Peut-être vous bientôt.


2 Comments

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :