Hip Hop en Serbie (4e partie): La nouvelle génération (2006 à aujourd’hui)

By: Thibaut Boudaud

La troisième vague :

L’année 2006 est marquée par l’affaiblissement du label « Bassivity Music », dû en partie à l’avènement d’internet et la démocratisation de la musique en ligne avec le site MySpace. De nombreux jeunes artistes peu connus mettent alors en ligne des démos et réussissent à se faire connaître dans toute la région. A cette époque pourtant, les différents artistes proposent un hip hop commercial, souvent accompagné de sons électro grâce aux technologies disponibles. C’est notamment le cas de Elitni Odredi, de Rasta ou encore de Cvija et son tube Moja Želja Si Ti, qui a à l’époque fait le tour des boites serbes. A noter, le label s’est transformé en 2008 pour devenir « Bassivity Music Group », et développe depuis un label numérique « Bassivity Digital », qui signe toute une nouvelle génération d’artistes serbes, et dispose aussi d’une branche aux Etats-Unis. Le label possède d’ailleurs sa propre scène lors du festival Exit !

Alors que Bassivity a du mal à se relancer, un nouveau label émerge : « Ltdfm Music » (Live To Die For My Music). Un label lancé par des artistes underground, afin d’aider d’autres artistes à publier leur travail. C’est le déclic pour le développement de toute une génération d’artistes underground de la scène hip hop à partir des années 2007-2008. Avec les artistes Lider, Zhozi Zho, Smoke Mardeljano, 2Bad ou Kg Odred. L’audience reste pourtant faible pour ce label qui peine à trouver son public.

Les années 2010 :

Un autre rap, dans la veine de ce que propose le rappeur Marčelo, autour de thèmes plus politiques et engagés refait surface avec des artistes comme Marlon Brutal, THCF, Sale Tru ou One Shot, un groupe originaire de Niš. Ces artistes sont des leaders pour la nouvelle génération. A l’instar de la première vague, ils proposent un nouveau style dans le hip hop, et se font connaître non seulement en Serbie, mais aussi dans toute la région des Balkans.

Nouvelle génération :

Depuis quelques années, les jeunes Serbes raffolent de la trap musique, un courant musical apparu au début des années 2000 aux Etats-Unis. Des paroles familières qui évoquent le quotidien des jeunes, un rap sur la drogue, le féminisme ou la lutte des classes. La trap, emblème d’une jeunesse qui rêve « qu’advienne ce qui ne doit pas advenir », comme le chante Mimi Mercedez, star underground du mouvement en Serbie. D’autres artistes serbes se sont spécialisés dans ce style de musique comme Arafat, Kendi, Kurtoazija, Žuti ou encore Ziplok, produit par « Bassivity Digital », et son dernier titre « Sa svojima delim ».

L’association belgradoise « Svi Kao Jedan » a organisé à partir de 2010 un festival de Hip Hop dans une boite très connue du quartier de Savamala, le Depo Magacin. Le festival aura existé pendant 4 ans. Aujourd’hui, l’association continue d’organiser des soirées autour de cette culture urbaine, dont le beat n’est pas prêt de s’éteindre dans les rues de la capitale serbe.

Pour retrouver les épisodes précédents : 1ère partie, 2e partie, 3e partie.

La playlist de tous les sons proposés de la 1ère à la 4ème partie, et d’autres !

Thibaut Boudaud

Transclasse à Sciences Po Grenoble, Master Direction de Projets Culturels. Soon to be acteur culturel, et surtout amoureux des Balkans.


Thibaut Boudaud on EmailThibaut Boudaud on FacebookThibaut Boudaud on InstagramThibaut Boudaud on LinkedinThibaut Boudaud on TwitterThibaut Boudaud on Wordpress

4 Comments

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :