Le son de la semaine #24 : Carla’s Dreams – Sub Pielea Mea

By: Hadrian Stoian

Pour certains ce début du mois de juillet marque les premiers jours de vacances, et la clôture d’une année musicale riche et variée. Pour revenir sur cette année dans l’industrie musicale roumaine, il est indispensable d’évoquer l’OVNI qui monte depuis déjà quelques temps : Carla’s Dreams.

Cet artiste roumain s’est révélé grâce à son duo avec INNA sur le titre « P.O.H.U.I ». Loin des chansons pop et estivales de la chanteuse, ce titre plus sombre permit de découvrir le chanteur au visage grimé ou masqué selon les clips. Depuis 2013, année de sortie du titre, Carla’s Dreams n’arrête pas de faire parler de lui. Pourtant c’est en janvier 2016 que le chanteur frappe un grand coup. Dans son titre « Sub Pielea Mea » (« sous ma peau »), il évoque son amour pour son eroina (« héroïne ») avec le même double sens qu’en français concernant le féminin de héros, ou la drogue dure. Le titre renforce encore le quiproquo voulu. Au niveau des paroles, tout se réfère à l’amour possible d’une femme ou de la drogue.

« Si stii
Eu te rog sa nu faci prostii
Eu nu-s prost
Dar ma tem, cumva
De tine, de mine, de noi
Pentru ca tu esti
Sub pilea mea »

« Et tu sais,

Je ne veux rien faire de stupide,

Je ne suis pas stupide,

Mais j’ai peur, un petit peu,

De toi, de moi, de nous,

Parce que tu es

Sous ma peau ».

Le clip confirmant cette ambiguïté, il déclencha un énorme tollé auprès de l’opinion public. En effet, la chanson fut un succès immédiat et se plaça au top des ventes pendant plusieurs mois. Son passage à la télévision posa évidemment problème, et voir des hordes d’enfants chantonner une ode à la drogue dure ne plut pas à tout le monde. Mais sûr de son fait et allant toujours plus loin dans la provocation, Carla’s Dreams récidiva en Mai avec le titre « Acele » (« Aiguilles »). Nul doute que le chanteur fera encore parler de lui pendant longtemps, en bien comme en mal.

Hadrian Stoian

Écrit pour Footballski sur la Roumanie. Du football à la culture, il n’y avait que Hajde.


Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :