La ville par les autochtones: Kosice par Mirka d’Authentic Kosice

By: Tristan Trasca

Après Saranda et Voronej, nous voici partis pour la Slovaquie. Destination Kosice à l’est du pays. Pour présenter la deuxième ville de Slovaquie, c’est une guide d’exception qui nous accompagne: Mirka d’Authentic Kosice. Authentic Kosice, kezako ?

C’est la promesse de découvrir cette ville d’une manière originale à travers notamment le Post Socialist City Tour à bord d’une Skoda 120 verte, surnommée Zelda par l’équipe. Mirka nous explique l’essence de leur organisation: « Kosice a une grande et belle histoire à raconter, mais les gens (les guides) et leurs expériences personnelles – voir, ressentir, toucher, manger, boire, écouter, respirer – sont les ingrédients les plus importants pour nous. Les histoires et les sentiments, l’enthousiasme pour ce que nous faisons conjugués au potentiel caché de la ville promettent une expérience originale et entraînante. » Loin des sentiers battus, Mirka et l’équipe d’Authentic Kosice vous permettront donc de découvrir Kosice sous d’autres facettes que ce soit « l’héritage post-socialiste, les quartiers de banlieue, des oeuvres d’art, des usines ou encore les pubs locaux en plein air… »

kosice1

La fameuse Skoda @AuthenticKosice

Mais en attendant que Mirka vous accueille à bord de la légendaire Skoda verte, elle s’est prêtée au jeu des questions d’Hajde.

« Pourquoi faut-il visiter la région de Kosice ?

C’est la deuxième plus grande ville de Slovaquie et ce fut la capitale européenne de la culture en 2013 et du sport en 2016. Il est facile de s’y rendre par avion, train, bus, voiture ou à vélo. La Pologne, la Hongrie et l’Ukraine sont proches, nous sommes sur l’axe entre Cracovie et Budapest. Le centre-ville est superbe, la cuisine délicieuse, les gens sont adorables, il y a également de nombreuses universités et la vie nocturne est développée. Si vous appréciez explorer des villes, des environnements multiculturels, bien manger et bien boire, les forêts à perte de vue, les villages traditionnels et les belles villes historiques… alors venez à Kosice – et amenez vos enfants, animaux, vélos et amis avec vous !

Quelles sont les trois choses les plus importantes à voir ?

La partie située au nord de la ville avec ses magnifiques immeubles fonctionnels, les baraquements militaires et les usines transformés en centres culturels et enfin le marché sur la place des Dominicains dans le centre historique.

kunsthalle

Devant le Kunsthalle, ancienne piscine reconvertie en centre culturel

Quels sont les endroits cachés que seuls les habitants connaissent ?

Le district Lunik IX, son abri antimissile et le vieux tunnel ferroviaire.

Quel est l’endroit le plus calme pour se relaxer ?

Le parc Anička avec ses rivières et son eau minérale ou les forêts à Bankov.

Où est le meilleur spot pour embrasser quelqu’un ?

Dans la fontaine chantante.

Kosice_State_Theatre,_Slovakia

En allant à Kosice, vous comprendrez pourquoi la fontaine est dite « chantante »

Un bon endroit pour goûter la cuisine traditionnelle de la région ?

Hostinec pour apprécier la nourriture exquise et la bière produite localement.

Le meilleur endroit pour sortir ?

Le Jazz Club, le Colloseum (club de rock indépendant) ou le centre culturel Tabačka Kulturfabrik.

socha-199x300

La sculpture de Jan Mathe

Y a-t-il une œuvre d’art, un écrit ou un chef d’œuvre qui devrait absolument être vu, lu ou écouté en rapport avec Kosice ?

Le guide alternatif de la ville KSC Code et la sculpture Češúca sa.

Quelles sont les personnes les plus célébres qui sont nées à Kosice ?

Le peintre Ludovit Feld, l’écrivain Sandor Marai et le sculpteur Jan Mathe.

Est-ce qu’il existe une anecdote sur la ville de Kosice qui se transmet de génération en génération ?

Oui, concernant le trésor doré de Kosice. Du fait de sa taille, ce trésor est une des pièces les plus imposantes trouvées en Europe. Il est composé de 2920 pièces d’or, 3 médailles et d’une chaîne datant de la Renaissance longue de 214 centimètres. Le trésor est réel et vous pouvez compter précisément chaque pièce dans le magnifique bâtiment historique du Musée de l’Est de la Slovaquie. »

Tristan Trasca
Jamais aussi à l'aise que dans un bus ou un train. De Prishtina à Riga.
Tristan Trasca on Twitter

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

La crème de la crème

Back to Top