La Loteria Bonurilor : la loterie improbable roumaine

By: Hadrian Stoian

La corruption et l’évasion fiscale semblent être aujourd’hui les deux plus grandes tares de la Roumanie. Si l’arrivée au pouvoir de Klaus Ioannis et la multiplication de moyens traditionnels pour lutter contre la corruption semblent dans une certaine mesure faire leur effet, l’évasion fiscale à tous les niveaux est un manque à gagner énorme pour l’État roumain. Pour lutter contre ce fléau, le premier ministre Ponta met en place en 2015 un système ne manquant pas d’ingéniosité. Petite histoire roumaine.

La problématique des caisses enregistreuses

Au sortir de la période communiste, la Roumanie s’est vite retrouvée baignée dans un capitalisme bien en avance sur ses habitudes du moment. Rattrapant son retard tant bien que mal, le commerce a vite fleuri dans les grandes villes, puis sur l’ensemble du territoire. Pourtant, une mauvaise habitude demeure : les paiements en espèces étant privilégiés, très peu de clients demandent un reçu concernant leurs achats. Ce constat qui semble anodin cache pourtant une évasion fiscale très répandue; à savoir le non-enregistrement des transactions. Ainsi, facile pour les commerces de proximité de dissimuler leurs véritables recettes à l’État, et donc réduire drastiquement leur imposition sur ceux-ci. Il était donc primordial pour l’État (incapable de mettre en place une brigade de contrôle suffisante pour contrôler tout le pays) de lutter contre ce phénomène. C’est alors que l’idée de la Loteria Bonurilor germa.

Afficher l'image d'origine

Petits commerces bucarestois (photo d’illustration)

Créer l’habitude de demander le ticket de caisse : la Loteria Bonurilor

Loin d’une mesure répressive pour les commerçants, la Loteria Bonurilor ( « la loterie au ticket de caisse ») tend à encourager les clients à demander les tickets de caisse et à prendre cette habitude de consommation. Le principe est simple : tous les quinze du mois, une date et un montant sont tirés au sort. Toute personne (roumaine ou non) ayant un ticket de caisse de ce jour et de ce montant ayant été émis en Roumanie se retrouve donc gagnant du gros lot. Le tirage est effectué par l’équivalent roumain de la Française des Jeux, la Loteria Română. Pour les six premiers mois de mise en place de cette loterie, près de 2,2 millions d’euros à partager ont été mis en jeu. De quoi motiver les consommateurs à demander ces tickets de caisse.

Afficher l'image d'origine

Ticket de caisse roumain.

Des retombées financières réelles

Mis en place le 28 janvier 2015, l’opération est trop récente pour voir ses effets au long terme apparaître. Toutefois, les déclarations fiscales de nombreux commerces ont étés vues à la hausse, ce qui n’est pas vu d’un bon oeil par tous. En effet, la Asociația Națională a Comercianților Mici și Mijlocii din România (Association Nationale des Petites et Moyennes Entreprises de Roumanie) a saisi la justice à travers le Médiateur de la Cour Constitutionnelle roumaine afin de statuer sur l’inconstitutionnalité de cette loterie, mettant en cause une atteinte à leur droit de propriété. Ayant peu de chances d’aboutir, cette demande suit néanmoins son cours.

Cette tentative ingénieuse de faire évoluer les pratiques par la récompense et non par la répression est une curiosité qui ne manquera probablement pas d’inspirer les pays voisins, en proie aux mêmes problématiques liées à leurs finances.

Hadrian Stoian

Écrit pour Footballski sur la Roumanie. Du football à la culture, il n’y avait que Hajde.


Tag:

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :