Dita e verës : le jour de l’été en Albanie

By: Elsa Pichon

Dita e verës, mot pour mot, le jour de l’été, marque le réveil de la nature et en Albanie on le célèbre le 14 mars qui, depuis 2004, est un jour férié. Traditionnellement célébré à Elbasan, ville du centre du pays, il est maintenant fêté dans toute l’Albanie.

Les sources divergent quant à l’origine de cette fête païenne. Pour certains elle serait un héritage des ancêtres des albanais, les Illyriens, qui à l’époque fêtaient le printemps le 1 mars, commencement de l’année selon le calendrier julien. Dès cette époque, des pèlerinages étaient organisés sur les plus hauts points du royaume pour honorer le Dieu Soleil. Pour d’autres, cette fête proviendrait des Albëresh, les Albanais vivants depuis le moyen-âge dans le sud de l’Italie qui, le 14 mars, ramassaient une poignée de terre et d’herbe qu’ils ramenaient chez eux en souvenir de leur terre mère.

Le jour de l'été à Tirana

Le jour de l’été à Tirana

Bien que la tradition se soit peu à peu perdue à travers les âges, elle est restée très vivace à Elbasan. Le rituel de Dita e Veres commence la veille avec la préparation des fameux Ballokume, ces biscuits faits à base de farine de maïs, de beurre, de sucre et de jaunes d’oeufs, traditionnellement cuits dans un four à bois.

Ballokume

Ballokume

La veille au soir de Dita e Veres, les ballokume, ainsi que des figues séchées, des noix, des oeufs durs, des cuisses de dindes et des sandwich fait des pains simites traditionnels de la ville, sont distribués aux membres de la famille. La nuit la femme la plus âgée de la famille doit rester éveillée et va de chambre en chambre déposer de l’herbe sur les oreillers de chaque membre de la famille symbolisant la régénération. Le matin du 14 mars, on dépose devant les maisons, dont on laisse les portes ouvertes en signe de générosité, un pichet d’eau et une touffe d’herbe fraîche. La journée du 14 est marquée par un grand repas en plein air que l’on partage avec les amis et la famille.

Dans différentes villes et villages comme Dibra, Narta, et Lezha le jour de l’été est célébré par des grands feux qui symbolisent la force du soleil et le réveil de la nature.

Bracelet Diate e verës

Bracelet Dita e verës

Bien qu’Elbasan reste  la ville traditionnelle pour Dita e verës, plusieurs villes d’Albanie organisent des carnavals ou des activités comme à Tirana, où des centaines de stands vendent des Ballokume, industriels ou faits maison (évidemment tous se réclament d’Elbasan) et de l’artisanat traditionnel de chaque région dans une ambiance festive accompagnée de musique. Les gens se regroupent ensuite dans le grand parc de la ville autour du lac pour partager un repas en plein air.

L’une des traditions de Dita e Verës est d’attacher autour du poignet un bracelet fait de deux fils de laine rouge et blanc que l’on s’offre. De nombreuses significations ont été attribuées aux couleurs, la santé et la force du sang, l’amour et l’amitié, la chaleur du soleil et la fonte des neiges, etc. Il faudra le garder jusqu’à ce que l’on aperçoive la première hirondelle. On le détachera alors de son poignet et le déposera sur un rosier car dit-on les hirondelles s’en servent pour construire leurs nids. Gëzuar diten e verës !

 

Elsa Pichon

Je hante les ruines de Butrint l’été. En fourgon, en bus, ou à pieds sur les routes d’Albanie, pour faire découvrir le pays et son histoire en français pour les curieux.


Elsa Pichon on Twitter
Tag:

Laisser un commentaire

L’esprit Hajde

Les Balkans, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ?
Un art de vivre pour certains, une escapade pour d'autres, une illusion pour beaucoup mais surtout une passion pour nous tous.

Une passion bâtie sur des lectures, des films, des voyages, quelques liqueurs, plats, regards et baisers partagés avec des autochtones.

A travers nos écrits, notre but est simplement de mettre en lumière ces peuples, des cultures et des pays proches mais finalement méconnus.

On espère que le voyage vous plaira et si vous avez envie de faire partie de l'aventure Hajde, faites-nous signe !

Mentions légales

The Hajde spirit

Balkans, Eastern Europe, Central Europe?
A way of life for some, a short journey for other, just an illusion for many, but a passion for us, overall!

Our passion is built on readings, films, travels, a few spirits, meals, glances and kisses shared with the natives.

Throughout or writings, our goal, simply put, is to bring to light people, cultures and countries close to us, but unknown or misunderstood.

We wish you a pleasant journey. Want to join the Hajde family? You are welcome! Don't hesitate to: contact us !

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :